Magazine Santé

DYSFONCTION ÉRECTILE: 65% des hommes atteints sont privés d’orgasme – British Journal of Urology International

Publié le 24 août 2011 par Santelog @santelog

DYSFONCTION ÉRECTILE: 65% des hommes atteints sont privés d’orgasme  – British Journal of Urology International65% des hommes atteints de dysfonction érectile (DE) même modérée sont dans l'incapacité d'avoir un orgasme selon cette étude du NewYork-Presbyterian Hospital menée en collaboration avec une équipe de recherche du laboratoire Eli Lilly. Ces résultats, publiés dans l'édition en ligne du 24 août du British Journal of Urology International, incitent à élargir la définition de la qualité de vie quand il s'agit de sexualité, et à traiter, au même titre que la DE, la dysfonction orgasmique (DO).


Cette étude qui a suivi 12.130 hommes avec une DE légère à sévère est l'analyse la plus importante réalisée sur les dysfonctionnements de l'orgasme et de l'éjaculation.


Les auteurs soulignent qu'environ 30 millions d'hommes aux Etats-Unis, soit la moitié des américains âgés de 40 à 70 ans, ont du mal à atteindre ou maintenir une érection. “Bien que les médicaments comme le Viagra ou Cialis contribuent à aider beaucoup de ces hommes, cette étude suggère qu'il existe d'autres questions sexuelles qui restent largement négligées”, explique le Dr Darius Paduch, auteur principal de l'étude, spécialiste de médecine sexuelle au NewYork- Presbyterian Hospital et professeur adjoint d'urologie au Weill Cornell Medical College.


«Nous devons élargir la définition de la qualité de vie quand il s'agit de performances sexuelles". Le Dr. Paduch explique que durant les dernières décennies, les médecins se sont concentrés sur la question de la rigidité pénienne et sur l'érection comme synonyme d'une fonction sexuelle normale. Toutefois, de nombreux patients expriment que la diminution de la sensation de l'orgasme est un point tout aussi critique.


On peut parler de “dysfonction orgasmique” (DO): La dysfonction érectile sexuelle est déjà sous-estimée et sous-traitée en raison de son caractère tabou. Autrefois, l'idée reçue était que seules les femmes avaient des problèmes avec l'orgasme, or cette étude montre que la dysfonction orgasmique pourrait être plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Cette dysfonction organisme est très présente, selon ces résultats , y compris chez les hommes souffrant de faible DE. 26% de ce groupe de participants la signale et 18% à un âge précoce.


Un état des lieux de la DE:


-   Un état des facteurs associés à un risque accrude troubles de l'éjaculation et de l'orgasme: Ces facteurs de risque comprennent les médicaments antidépresseurs, un faible niveau de testostérone, les lésions cérébrales mineures liées par exemple aux accidents de la circulation ou à la pratique de certains sports ou de certains métiers.


-   Un état des troubles de l'éjaculation les plus fréquents: l'éjaculation prématurée, retardée, l'incapacité, l'éjaculation douloureuse, éjaculation rétrograde, ainsi que la réduction du volume de l'éjaculat ou d'une intensité diminuée.


DE et DO, 2 troubles souvent “dissociés”:


-Chez les sujets avec une sensation insuffisante d'orgasme, 21,9% souffrent d'une légère DE.


-La fréquence de dysfonction orgasmique augmente avec la sévérité croissante de la DE.


-Sur 5.117 individus ayant une fonction éjaculatoire normale, 796 (15,6% ) avaient une sensation de l'orgasme mauvaise ou insuffisante et sur 4.321 sujets avec une fonction orgasmisme normale, 226 (5,2%) avaient une DE.


-Les hommes souffrant de DE ou de DO tendent à être plus jeunes: 53,7 ans vs 56,9 ans et 54,2 vs 56,2 années, respectivement.
À l'avenir, les chercheurs vont poursuivre l'étude des changements biologiques et subjectifs qui se produisent chez les hommes lors de l'orgasme et l'éjaculation et souhaitent examiner si la thérapie de remplacement de la testostérone peut aider les hommes qui souffrent de dysfonction érectile non sexuelle. "La satisfaction sexuelle est liée à la probabilité de l'orgasme, qui affecte à son tour l'intimité émotionnelle et la satisfaction de la relation. La forte prévalence de la dysfonction nécessite de poursuivre les recherches sur de nouveaux traitements pour améliorer la santé sexuelle et la qualité globale de la vie de centaines de milliers d'hommes affectés ( et de leurs partenaires) », conclut le Dr Paduch.

 Source: BJU InternationalArticle first published online : 23 AUG 2011, DOI: 10.1111/j.1464-410X.2011.10504.xFactors associated with ejaculatory and orgasmic dysfunction in men with erectile dysfunction: analysis of clinical trials involving the phosphodiesterase type 5 inhibitor tadalafil New York- Presbyterian Hospital/Weill Cornell Medical Center/Weill Cornell Medical College “When Erectile Dysfunction Isn't the Whole Story: Majority of Men With ED Have Other Unaddressed Sexual Dysfunction” (Visuel © WavebreakMediaMicro - Fotolia.com)


DYSFONCTION ÉRECTILE: 65% des hommes atteints sont privés d’orgasme  – British Journal of Urology International
Accéder aux dernières actualités sur la Dysfonction érectile



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine