Magazine Conso

Reviendra ou ne reviendra pas en France ?

Publié le 29 août 2011 par Rubybzz

Leader sur le marché américain des produits de soins féminins, la marque Olay n’a pas connu le même succès en France où elle avait du être retirée des rayons de nos supermarchés il y a quelques années de cela. Fort de sa croissance outre atlantique, la marque vient de dédier une gamme entièrement dédiée aux hommes, Olay Men.

Reviendra ou ne reviendra pas en France ?

Simple et facile d’utilisation, la gamme Olay Men répond aux 3 problèmes essentiels de la peau des hommes : rugosité, brillance et teint terne. La gamme se présente sous deux lignes de produits selon la nature de la peau, sèche à normale avec le gel nettoyant Smooth Cream Foaming Cleanser et la crème hydratante revitalisante Multi-Solution Revitalising Cream; normale à grasse avec le gel nettoyant rafraîchissant anti-brillance Refreshing Energy Oil Control Cleanser et le gel hydratant Balancing Gel Moisturiser. A cela s’ajoute l’après-rasage Refreshing Energy Post Shave Toner pour tous ceux qui souffrent de sensations de tiraillement et de rougeurs après le passage de la lame, et le gel anti-cernes Multi-Solution Eye Gel. Parmi les ingrédients clés, on retrouve du concombre et de la menthe pour le côté frais, du ginseng pour combattre les signes de fatigue ou encore de l’aloe vera, du romarin et de l’hamamélis. A ce jour, la gamme Olay Men est disponible aux États-Unis, en Asie, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Que pensez-vous de cette gamme ? Se différencie-t-elle assez pour vous des autres marques de cosmétiques masculines présentes sur le marché français si jamais elle devait arriver en France ?

Gamme Olay Men
De 7 € à 11 €
Informations sur le site de Olay


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rubybzz 10965 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine