Magazine Beauté

Un magazine avec de vraies femmes dedans

Publié le 29 août 2011 par (dé)maquillages @demaquillages
UN MAGAZINE AVEC DE VRAIES FEMMES DEDANS
Chaque été, c'est la même rengaine : j'ai du temps pour lire et j'aime acheter des magazines que je ne lis pas dans l'année. Notamment des magazines pour les plus vieilles
(pardon, âgées) que moi (Modes & Travaux, Avantages et autres Marie-France), et des nouveaux magazines (curiosité exige).

Cet été, je suis tombée sur un titre plutôt intéressant : Femme Majuscule. C'est un nouveau bimestriel qui s'adresse aux femmes en milieu de vie (40-60 ans), qui traite intelligemment de sujets intéressants (même pour la petite jeunette que je suis – d'ailleurs je crois que je vais le racheter : cet article sur la ménopause vue d'ici et d'ailleurs, passionnant !), et surtout – et c'est pour cela que je vous en parle sur (dé)maquillages, qui met en scène dans ses pages mode de vraies femmes de l'âge de la cible du magazine, et pas des brindilles de 22 ans.

Et non (ou peu ?) phooshoppées.

Illustration :

UN MAGAZINE AVEC DE VRAIES FEMMES DEDANSUN MAGAZINE AVEC DE VRAIES FEMMES DEDANS
UN MAGAZINE AVEC DE VRAIES FEMMES DEDANSUN MAGAZINE AVEC DE VRAIES FEMMES DEDANS
Dingue, l'intérieur des cuisses de ce mannequin de 45 ans en maillot de bain se touchent, sa peau n'est pas toute lisse et ses genoux sont presque cagneux ! Incroyable, des rides, des taches, des femmes rondes et/ou peu élancées !

(je dis ça avec beaucoup de tendresse, bien sûr)


Vous me direz : Elle, Marie-Claire, ou d'autres, ont déjà mis en scène des vraies femmes – rondes voire obèses, notamment. Oui mais, pour un numéro par an, seulement - sur lequel les magazines se refont une éthique (et une pub) d'enfer, car au numéro suivant, les mannequins retouchées de 16 ans ½ et 45 kg ont repeuplé les pages...

Alors que là, chez Femme Majuscule, la mise en scène de vraies femmes pas mannequins de 45 ans et + semble faire partie intégrante de la ligne éditoriale.

Bravo, Femme Majuscule, merci, ajoutez juste un peu de couleur à vos pages (quelques maghrébines, des noires, des indiennes... de temps en temps... elles existent aussi dans la vraie vie, ces femmes) et ce sera parfait !

°°°

PS : d'autres nouveaux titre alternatifs, un peu plus trendy, prennent aussi cette voie : je pense à Causette, Paulette, feu Les Pétroleuses... Et Burda, équivalent Femme Actuelle en Allemagne, également. Ça avance, ça avance...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


(dé)maquillages 7145 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte