Magazine Culture

Ode aux grosses vaches

Publié le 29 août 2011 par Legraoully @legraoully
Print FriendlyODE AUX GROSSES VACHES

L'amour vache

Carmen avait déjà rendu hommage aux morues (on en connait tous quelques spécimens) ; pour ma part je vais rendre hommage aux grosses vaches mais cette fois, pas de message caché : celles à qui je veux rendre un hommage vibrant aujourd’hui, ce sont de bien réelles ruminantes (et non à une quelconque morue qui ruminerait), de bonnes grosses vaches qui enchantent chacun de mes séjours dans mon cher Jura.

Et oui, le Jura ne vaut pas que pour ses paysages magnifique et sa quiétude reposante. Il vaut aussi pour sa gastronomie où, rassurez-vous, le lapin n’a pas une grande place. Au moins vais-je éviter les messages de propagande moralisateurs de nos amis les amis des bêtes…

Dans les verts pâturages jurassiens, la vache est partout, se signalant par le tintement joyeux de la cloche accrochée à son cou. Dans les assiettes, son fruit est omniprésent : Comté (que j’aime fruité ou vieux) Morbier (que j’aime jeune et crémeux) Mont d’Or (dont la saison démarre bientôt) ,Bleu de Gex , Mamirolle, Edel de Cléron..le bonheur est dans les prés jurassiens…pour le plus grand bonheur de nos papilles…et de nos pupilles


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Legraoully 29555 partages Voir son profil
Voir son blog