Magazine

Les mutuelles santé s’adressent à Nicolas Sarkozy

Publié le 29 août 2011 par Lesmutuelle

Alors que nous évoquons depuis quelques jours le raz-de-marée provoqué par l’annonce de François Fillon relative à l’hypothèse d’une taxation supérieure des garanties de santé notamment commercialisées par les mutuelles santé, il semblerait que cette affaire connaisse un tournant assez important. En effet, le Président de la Mutualité Française qui représente la grande majorité des mutuelles santé immatriculées en France vient d’adresser un courrier au Président de la République afin de lui demander de renoncer solennellement à ce projet. Il s’agit d’un épisode qui arrive au terme de plusieurs jours au cours desquels les principaux acteurs du marché de la mutuelle santé se sont exprimés pour exprimer leur incompréhension face à une mesure à propos de laquelle aucune concertation préalable n’est intervenue. Or lorsqu’on connaît la place actuelle des mutuelles santé dans le paysage de la protection sociale en France, cette décision est pour le moins surprenante car elle pourrait remettre en cause son équilibre de façon particulièrement préoccupante.

Dès lors afin de mieux comprendre le désarroi dans lequel les acteurs du secteur de la mutuelle santé se trouvent présentement, il est de bon aloi de citer un extrait du courrier précédemment évoqué et adressé par le Président de la Mutualité Française au Président de la République Française. Il s’agit d’un extrait qui a été dévoilé par l’Agence France Presse qui est parvenue à se procurer ladite lettre : « Le choix fait par votre gouvernement remet profondément en cause les objectifs d’accès aux soins et de régulation défendus par la Mutualité Française. C’est pourquoi, au nom des 38 millions de personnes protégées par les mutuelles, je vous demande solennellement de bien vouloir reconsidérer votre décision ». Par voie de conséquence au regard du retentissement médiatique de cette affaire et de la sollicitation directe du Président de la République Française, il n’est réellement pas impossible que celui-ci prenne la décision de renoncer à cette mesure. En effet, l’incompréhension des Français à l’égard de cette décision affectant le secteur de la protection sociale complémentaire pourrait jouer un rôle pour le moins négatif à l’aube de la campagne présidentielle de 2012 dans laquelle Nicolas Sarkozy s’engagera prochainement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesmutuelle 16 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte