Magazine Amérique latine

Monterrey : manifestations contre le maire et le président mexicain

Publié le 29 août 2011 par Rene Lanouille
Suite au drame de jeudi dernier au casino de Monterrey (52 morts), une centaine de manifestants ont demandé hier la démission du maire de la ville et du président Calderon. Monterrey : manifestations contre le maire et le président mexicain La tragédie du Casino Royale de Monterrey, au nord du Mexique, a choqué les mexicains. Plus de 1000 personnes vétues du traditionnel T-Shirt blanc pour signifier la fin des violences, ont manifesté hier après-midi dans les rues de Monterrey, demandant la démission de Felipe Calderon, le président mexicain et du maire de la ville. Les habitants en ont assez et s’en prennent aux dirigeants du pays. Ils sont surtout las de cette violence latente qui touche cette ville de 4 millions d’habitants depuis 2007 et qui oppose le cartel du Golfe à son rival, le cartel de Zetas.

Alors que les manifestants clamaient leur ras-le-bol dans la rue, on apprenait par le quotidien « Reforma » que cinq suspects, appartenant au cartel de Zetas, avaient été arrêtés par la police et qu’ils ont été confondus par les caméras de vidéosurveillance installées à l’intérieur du casino. Sur les caméras, on peut voir 9 hommes arrivant devant le casino dans 4 voitures différentes. Ils ont dans les mains des bombes lacrymogènes et, en moins de deux minutes, ils vont mettre le feu au casino, asphyxiant les clients à l’intérieur, notamment ceux partis se réfugier dans les toilettes.

Grâce aux survivants du drame, la police a pu dresser le portrait-robot de 3 des criminels. Le président Calderon offre une récompense de 2 millions de dollars à tout citoyen permettant la capture d’un des hommes du gang de jeudi. Le drame de Monterrey a surtout touché la classe moyenne de la ville et notamment des femmes. Depuis le début de la guerre anti-drogue menée par Felipe Calderon fin 2006, plus de 42 000 personnes ont été tuées. Depuis le drame de jeudi, les casinos violant les lois du pays sont dans l’œil du cyclone.

Vendredi et samedi, 700 soldats ont fait un raid dans 8 casinos de la ville de Monterrey, confisquant 35 00 machines à sous ne respectant pas les standards du Mexique. Ils ont également arrêté 3 hommes travaillants dans ces casinos, qui étaient armés et portaient des grenades.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte