Magazine Journal intime

De retour à Sauve dans le ciel étincelant du matin céveno...

Par Eric Mccomber
De retour à Sauve dans le ciel étincelant du matin céveno...
De retour à Sauve dans le ciel étincelant du matin cévenol. Je suis lessivé, essoré, séché de fatigue. Mais ouf ! Cette Assemblée des Femmes, quel épopée. Un petit joyau, un miracle, un improbable accomplissement, si vous voulez mon avis. Je ne parle évidemment pas de ma négligeable contribution, mais de l'ensemble, décors, costumes, chorégraphies, personnages, mise-en-scène, conception. En si peu de temps, quelques semaines, de zéro, de la poussière au concret, de nulle part à l'apothéose, ça m'apparaît ce matin comme un truc inouï, une sorte d'exploit impensable, un coup de cravache collectif qui m'émeut et me fait frissonner. Et puis, monter sur cette scène du Théâtre Antique d'Arles pour s'y produire, quelle inénarrable sensation, quel honneur historique, quelle étourdissante expérience. Je songe à chaque membre de l'équipe avec tendresse et amitié et j'aurais voulu passer trois jours à rien faire, juste à savourer le travail accompli, en compagnie de mes camarades d'aventure, héros mythiques chacun à leur manière.
Allez, atterrissage, plancher des vaches… montagne de boulot… Han ! En route, en route, en avant toute !
———————————Photo © Jacqueline Bouzigue© Éric McComber

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Mccomber 400 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte