Magazine Humeur

Mélenchon : un VRAI discours

Publié le 30 août 2011 par Jlhuss

On le savait, vous allez pouvoir le vérifier, Jean-Luc Mélenchon est un grand orateur. Il retrouve ici très souvent des accents gaulliens dans la forme que nous avions oubliés Ces analyses sont percutantes et proposent une véritable "alternance" en terme de philosophie politique. On est d'accord ou pas avec les orientations qu'il propose mais on se doit d'écouter.

Ce blog s'honore de vous avoir proposé l'intégrale du discours de clôture de Jean-Luc Mélenchon à Grenoble lors du "remue méninges" du Front de Gauche.

Les autres formulations (extraits, montages) étant réservées à des notes sur des sujets plus ciblés, que nous ne négligerons pas non plus quand elles sont de qualité. Certes il faut que le lecteur accepte de prendre le temps de visionner. Nous l'avons fait pour les différents candidats à la primaire socialiste ici. Nous le ferons à chaque fois que des propos signifiants seront prononcés tout au long de la longue campagne qui s'annonce. Nous le ferons sans tenir aucun compte des étiquettes ou partis qui prononceront ces propos. Mais nous le ferons d'autant plus que des vidéos "complètes" seront mises à disposition, sans montages ni artifices de communication.

Avec Mélenchon, nous sommes en présence d'un très grand orateur comme il n'en existe plus beaucoup. L’asservissement médiatique à des idées préfabriquées le rend souvent inaudible ou ne retient que les anecdotes.

Il vous reste maintenant, après l'écoute, la tâche de vous informer au delà du simple réflexe Pavlovien, de forger votre appréciation, mais cet homme possède un charisme indéniable qu'il serait anormal de caricaturer ou de négliger. Il doit être écouté, ses propos analysés : les commentateurs pourront ainsi s'employer en pleine connaissance.

Vous pouvez également relire :

Qu’ils s’en aillent tous, de Jean-Luc Mélenchon

par Arion qui terminait sa note ainsi :

"Au total, malgré le sentiment d’inabouti qu’on éprouve en reposant l’ouvrage, le lecteur curieux, comme l’électeur disponible, est conforté dans l’envie de regarder sans antipathie, voire davantage, le cheminement de cet homme de vigueur et de conviction. Qui n’aimerait pas s’entendre dire, comme dans sa conclusion, que les « déclinistes » et fatalistes nous abusent, qu’il faut croire encore et toujours à « l’incommensurable richesse que sont la créativité, la générosité, la disponibilité de notre peuple » ; qu’il faut oser ouvrir la voie à l’espérance. D’autres l’ont dit, on y a cru…"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines