Magazine Formation

Persécutée pour cause d’emploi de méthode syllabique

Publié le 30 août 2011 par Soseducation

Persécutée pour cause d’emploi de méthode syllabiqueDifficile à croire, et pourtant, c’est l’histoire de Brigitte Guigui, institutrice en CP à Provins. Pendant plusieurs années, l’inspection lui a reproché d’enseigner la lecture à ses élèves en utilisant la méthode Boscher. Soutenue par les parents d’élèves qui se mobilisent pour la soutenir, elle n’en démord pas : pour apprendre à lire, rien ne vaut la méthode syllabique.

Enseignante depuis les années 1980, elle a enseigné à tous les niveaux de maternelle et élémentaire. Au cours de cette conférence organisée par le SLECC sur le lien entre école maternelle et école élémentaire, accessible en ligne sur le site  lire-ecrire.org, elle explique, à travers son expérience, l’importance de préparer les enfants de maternelle à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Soseducation 4729 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine