Magazine Environnement

La fonte des glaces Arctique bat un nouveau record

Publié le 30 août 2011 par Bioaddict @bioaddict
La fonte des glaces Arctique bat un nouveau record ¤¤ donnez votre avis 49 49 personnes aiment cet article

OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles
Sur le même thème   Climat : la fonte des glaces en Arctique libère des polluants dans l'atmosphère Climat : la fonte des glaces en Arctique libère des polluants dans l'atmosphère Casques Verts : bientôt une armée pour les conflits liés aux changements climatiques ? Casques Verts : bientôt une armée pour les conflits liés aux changements climatiques ? Réchauffement climatique : doit-on craindre une catastrophe sanitaire ? Réchauffement climatique : doit-on craindre une catastrophe sanitaire ? Le changement climatique va-t-il nous rendre tous dépressifs ? Le changement climatique va-t-il nous rendre tous dépressifs ? Selon l'Agence spatiale européenne (ESA), cette fonte pourrait atteindre un nouveau record cette année. En effet, les passages Nord-Ouest et Nord-Est de l'Arctique, deux routes maritimes très importantes de la région polaire, sont à nouveau ouvertes cet été en raison de la fonte des glaces.

Des mesures réalisées par le satellite de l'Agence spatiale européenne (ESA) Envisat révèlent que la couverture de glace sera une nouvelle fois inférieure à la moyenne dans l'Arctique cette année. La glace de mer a considérablement fondu pendant l'été, ouvrant deux grandes routes maritimes : le passage du Nord-Ouest et le passage du Nord-Est. L'ouverture simultanée de ces deux routes a été observée pour la première fois durant l'été 2008.

Comme l'explique l'ESA, l'ouverture précoce de ces deux passages, qui offrent un important raccourci entre l'Europe et l'Asie, laisse présager un nouveau record de la fonte des glaces de mer en Arctique. C'est en septembre que la couverture glacière attend son minimum. L'étendue de glace minimale demeure toujours trois à quatre semaines de suite, et son niveau dépend beaucoup des conditions météorologiques de l'Arctique au cours de ces semaines. Pour les scientifiques, que nous atteignons un minimum absolu ou pas, cette année confirme une nouvelle fois que nous sommes dans un nouveau régime, avec une glace d'été nettement moins importante qu'avant.

Au cours des cinq dernières années, l'étendue minimum des glaces a atteint des records. Alors qu'il y a trente ans, elle atteignait 8 millions de kilomètres carrés, elle est descendue à 4,24 millions de kilomètres carrés en 2007. Un record absolu.

CATastrophes NATurelles.net, partenaire de bioaddict.fr


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte