Magazine Environnement

La biodiversité des bouches de Bonifacio sous surveillance

Publié le 30 août 2011 par Bioaddict @bioaddict
La biodiversité des bouches de Bonifacio sous surveillance ¤¤ donnez votre avis 56 56 personnes aiment cet article

OK
Je souhaite également recevoir
les bons plans et offres partenaires
la newsletter des professionnelles
Sur le même thème   Création de 6 zones maritimes protégées en Atlantique Nord-est Création de 6 zones maritimes protégées en Atlantique Nord-est Biodiversité : le parc national de la Guadeloupe devient une aire protégée Biodiversité : le parc national de la Guadeloupe devient une aire protégée Protection de la biodiversité : trois nouveaux parcs naturels marins français en 2011 Protection de la biodiversité : trois nouveaux parcs naturels marins français en 2011 En visite en Corse le 25 août 2011, Nathalie Kosciusko-Morizet a annoncé officiellement le classement des Bouches de Bonifacio en Zone Maritime Particulièrement Vulnérable (ZMPV) ainsi que des mesures de protection des mammifères marins. Quelles seront les retombées de cette nouvelle règlementation ?

Le détroit des Bouches de Bonifacio est un site d'une richesse écologique exceptionnelle : il abrite une réserve naturelle de 79 460 hectares et héberge 37 % des espèces remarquables de Méditerranée.

Un trafic maritime menaçant

Or, 4 000 navires de transport empruntent ce détroit chaque année, 10 % du tonnage transporté étant constitué de matières dangereuses. "La croissance du trafic marchand dans le détroit, et plus particulièrement du transport de marchandises dangereuses et d'hydrocarbures, augmente le risque d'un accident majeur dans cet espace très sensible" explique le ministère.

C'est pourquoi, en 2010, la France et l'Italie ont demandé à l'Organisation Maritime Internationale (OMI) de classer le détroit en Zone Maritime Particulièrement Vulnérable (ZMPV). Une requête indispensable, s'agissant d'un détroit international, soumis au principe de liberté de la navigation maritime.

Après une année d'instruction, le comité de l'OMI a approuvé le classement. Cette décision, qualifié "d'historique" par Nathalie Kosciusko-Morizet consacre le caractère exceptionnel du site des Bouches de Bonifacio.

L'Italie et la France doivent désormais définir ensemble les mesures de protection associées au classement. Il est notamment prévu de mettre en oeuvre un système de pilotage hauturier dès 2012. Le pilote hauturier est un pilote professionnel qui conseille le capitaine jusqu'à l'entrée du port, son rôle étant d'éviter les accidents au large grâce à sa bonne connaissance des zones fréquentées et des procédures diverses. NKM espère que cette formule "deviendra à brève échéance obligatoire."

Nouvelles mesures de protection des mammifères marins

Les Bouches de Bonifacio accueillent plusieurs espèces de dauphins, de cachalots et de rorquals et se situent au coeur du sanctuaire international de protection des mammifères marins en Méditerranée (Pelagos).

Pour protéger ces mammifères marins, Nathalie Kosciusko-Morizet a présenté de nouvelles mesures. L'arrêté du 1er juillet 2011 interdit ainsi "toute perturbation intentionnelle des animaux, ainsi que la destruction ou la dégradation de leurs aires de repos ou d'alimentation. Il interdit également l'importation de produits dérivés de phoques, afin de limiter la chasse commerciale de ces espèces dans plusieurs pays en dehors de l'Europe."

CG


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte