Magazine France

La pauvreté s’accroît en France – quelles solutions ?

Publié le 30 août 2011 par Jeunegarde

niveau-de-vie L’arnaque est révélée au grand jour par l’INSEE, le « travailler plus pour gagner plus » cher au président du pouvoir d’achat n’était que tromperie et escroquerie ! Le pouvoir d’achat a diminué cette année de 0,6 % et devrait encore baissé de 0,4 % cette année ! Pire, la pauvreté grandit en France mais pas pour tout le monde. Pendant que le niveau de vie des plus modestes baisse, celui des plus aisés augmente ! 13,5 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, soit plus de 8 millions de personnes ! Si 2010 était l’année européenne de lutte contre la pauvreté, il faut reconnaître que c’est un échec.

L’échec de la droite impose à la gauche d’apporter des solutions concrètes et la 1ère qui semble indispensable c’est l’augmentation générale des salaires dans le public et dans le privé.

Pour répondra au problème du pouvoir d’achat qui s’exprime notamment par l’augmentation considérable et continue des « dépenses contraintes » (le logement, l’énergie, sans oublier le carburant) le parti socialiste propose :

  • Pour alléger la facture énergétique des Français: réinvestir une partie des superprofits pétroliers (aides à l’isolation, le développement des énergies renouvelables et la mise en place de tarifs sociaux pour le gaz, l’électricité et l’eau.)
  • Pour stopper l’envolée des loyers: plafonner à la première location ou la relocation (financer la construction de 150 000 logements sociaux par an.)
  • Pour que l’égalité salariale femme-homme devienne une réalité: conditionner des exonérations de cotisations patronales
  • Pour aider les jeunes à se soigner et se loger: Parcours d’autonomie et allocation d’études
  • Pour une plus juste répartition des richesses au bénéfice des salariés (organiser une conférence salariale annuelle tripartite et revaloriser le pouvoir d’achat du Smic. Nous limiterons les rémunérations abusives : rémunérations variables n’excédant pas la part fixe, écarts de rémunérations de 1 à 20 maximum dans les entreprises à participation publique, présence des salariés dans les conseils d’administration ou de surveillance et les comités des rémunérations.)
  • Pour les retraites: notre réforme (rétablir l’âge légal à 60 ans (qui permettra à ceux qui ont commencé à travailler tôt ou exercé des métiers pénibles de pouvoir partir au même âge) et l’âge de départ sans décote à 65 ans. Nous engagerons  la réforme des retraites promise aux Français, fondée sur des garanties collectives, permettant des choix individuels et assurant l’avenir des régimes par un financement du premier au dernier euro.)

Tags: pauvreté, pouvoir d'achat, PS, Sarkozy

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte