Magazine Info Locale

Communication de l'association "En route vers la fusion?"

Publié le 30 août 2011 par Danielle
Pull en route vers la fusion? Alors que l'on apprend ce mardi que l'initiative populaire déposée à Lens pour que les citoyens de cette commune se prononcent sur la fusion des communes de Crans-Montana a abouti (le vote lensard devrait avoir lieu le 23 octobre), le comité de l'association "En route vers fusion?" réagit en parlant d'action antidémocratique. Le comité fait d'autre part remarquer que le projet d'agglomération désormais enterré n'a rien à voir avec le projet de fusion (suite à une information erronée de Couleurs Locales à la TSR). Voici la prise de position d'En route vers la fusion?:
Suite à une information erronée donnée par le journal de la TSR "Couleurs Locales" qui a fait une confusion entre le retrait de l'Association des Communes de Crans-Montana (ACCM) du projet d'agglomération Agglo (qu'elle portait avec les 7 communes de la plaine) et le projet de fusion des communes du Haut-Plateau et suite à divers articles parus dans la presse locale sur le dépôt de signatures par un «comité de défense des intérêts de la commune de Lens» pour obliger les lensards à voter sur la fusion des communes de Lens, Chermignon, Montana, Randogne et Mollens, l'association "En route vers la Fusion?" tient à apporter les précisions suivantes: Le projet de fusion des communes du Haut-Plateau n’est pas mourant, au contraire il est plus que jamais d’actualité.
Le contexte particulièrement déprimant qui affecte notre industrie touristique locale est là pour nous le rappeler. Des opposants à l’idée même d’une fusion ont entrepris une démarche à Lens, qui sous le couvert d’un vote de principe préalable, vise uniquement à empêcher de réaliser une étude sur la question. Nous condamnons fermement cette action antidémocratique : elle vise à interdire le droit fondamental à l’information la plus complète possible que devrait avoir tout citoyen de notre pays avant de pouvoir se prononcer sur une question aussi déterminante pour son avenir et celui de ses enfants. Nous espérons que, quelques soient les avis à ce stade sur la question de la fusion (pour ou contre), toutes les autorités politiques, les partis, les associations touristique et villageoises, les citoyennes et citoyens, refusent fermement ce procédé indigne qui, s’il aboutissait, prendrait en otage toute une région. Nous comptons sur les autorités politiques de Lens afin qu’elles envisagent par tous les moyens si d’un point de vue légal ce vote de principe préalable demandé par les dépositaires des signatures puisse être agendé à une date suffisamment éloignée pour permettre la réalisation de l’étude et l’organisation de débats dignes de ce nom.
Si tel ne pouvait absolument pas être le cas, et que les citoyennes et citoyens de la commune de Lens devraient se prononcer sur cette question en méconnaissance totale de cause et sans que les autres communes concernées soient concertées, nous les appellerons à une large réaction démocratique en les incitants toutes et tous à voter « oui » à la question. Ceci pour la défense d’un idéal de liberté et de démocratie qu’illustre parfaitement cette citation faussement attribuée à Voltaire, et dont le point d’interrogation volontaire qui ponctue le nom de notre association en est le signe fort: « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire. ».
Enfin, notre association se refuse à entrer en matière sur la question de fonds tant que les éléments essentiels au débat que seront les résultats de cette étude (d’ores et déjà acceptée par tous les conseils des 5 communes) ne seront pas connus !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Danielle 1123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine