Magazine High tech

Iwata : 'La Wii U sera une console de gamers'

Publié le 30 août 2011 par Livegen
Iwata : 'La Wii U sera une console de gamers'

Pendant que certains avançaient le fait que le président Satoru Iwata se trouvait sur un siège éjectable suite à l'effondrement du cours de l'action de Nintendo, le sympathique PDG de Nintendo continue son petit bonhomme de chemin et notamment avec les fameux "Iwata demande" dont il a le secret. Aujourd'hui, c'est un épisode dédié à la Wii U et avec Miyamoto en guest qui voit le jour et qui a été réalisé à l'occasion de l'E3 2011. Oui, mieux vaut que tard que jamais, et peut-être que le discours aurait été encore plus ciblé s'il avait été plus récemment enregistré.

Mais ne boudons pas notre plaisir d'en savoir finalement un peu plus sur les réelles intentions de Nintendo au sujet de sa future console de salon et Iwata-san ouvre le bal en stigmatisant les propos de la presse et des "core gamers", responsables selon lui de la réputation quelque peu familiale de la Wii :

"Peu de temps après la sortie de la Wii, les passionnés de jeu et les médias du jeu vidéo ont commencé à présenter la Wii comme une console amusante destinée aux familles, et placé les consoles de Microsoft et Sony sur le même plan, disant qu’elles étaient destinées à ceux qui se passionnent vraiment pour les jeux. Il s’agit là d’une différence entre des jeux pour passionnés et des jeux « casual », destinés aux joueurs occasionnels. J’ai toujours été en désaccord avec cette idée, car, pour moi, la définition d’un joueur passionné est beaucoup moins restrictive. Il s’agit de quelqu’un qui a des centres d’intérêt plus larges et qui aborde de nombreux types de jeux proposant des lignes créatrices différentes avec le même enthousiasme."

Mais il reste cependant assez réaliste et confie ses ambitions :

"Je ne pense cependant pas que la Wii ait réussi à satisfaire les besoins de l’ensemble des joueurs. C’est aussi quelque chose que je veux changer. Le mot-clef de notre présentation à l’E3 de cette année a été « Plus loin et plus grand ». Grâce à la Wii U, je tiens à proposer un concept en adéquation avec ce slogan. Bien sûr, je pense que tout le monde admettra qu’avec la Wii, nous nous sommes donné beaucoup de mal pour toucher le plus grand nombre de personnes, mais même si nous avons fait notre maximum pour aller plus loin dans certains domaines, l’idée générale que Nintendo était porté sur le « jeu casual » allait grandissant. Avant tout, rappelons que vos œuvres ont posé les bases de jeux que l’on considère comme pensés pour les joueurs passionnés, Miyamoto-san."

Quant au géniteur de Mario & consorts, il pense quant à lui que cette dénomination presque péjorative serait la cause du non-support de la haute définition par la Wii :

"Toutefois, l’une des principales raisons pour lesquelles la distinction entre passionné et « casual » existe est parce que nous avons décidé de ne pas adopter la haute définition sur la Wii. Bien sûr, il y a également les défis liés à la gestion de la télécommande Wii, les fonctionnalités réseau et d’autres choses encore, mais je pense que la haute définition était le principal facteur sur lequel les gens faisaient la différence."

Et l'on en vient enfin à évoquer la prochaine bécane qui devrait remettre un peu de beurre dans les épinards des actionnaires si tout se passe comme le veut Nintendo. On reste cependant un peu dans l'expectative d'en voir plus, surtout quand Iwata dit que la Wii U n'aura pas à rougir. Cela tend à indiquer qu'elle ne serait finalement pas bien plus puissante que ses consoeurs du moment. Ou alors, une traduction approximative laisse penser cela :
"En terme de capacités HD, la Wii U n’a pas à rougir et, en plus de cela, elle dispose de cette nouvelle manette qui créé une nouvelle architecture autour des jeux. Je pense qu’il s’agit d’une chance pour que les jeux que l’on disait conçus pour des passionnés deviennent plus intéressants encore, sur le plan de l’architecture. Dans cette optique, je souhaite voir le plus grand nombre de jeux publiés, sans plus se soucier du débat passionnés/« casual »."

Celui qui a récemment accepté de baisser son salaire de 50% défend cependant becs et ongles sa politique et le fait que la firme de Kyoto veut démocratiser le jeu vidéo sans pour autant oublier la cible des mal nommés "core gamers" :

"Les jeux The Legend of Zelda ont depuis le début été conçus pour le public le plus exigeant. Nous avons donc aussi cette culture au sein de Nintendo, mais un certain nombre de personnes pensent que Nintendo est synonyme de « casual ». Si nous parvenons à faire tomber ces barrières psychologiques avec la Wii U, je crois que nous pourrons aller encore plus loin dans notre objectif de développer la population de joueurs. Il sera peut-être même possible d’accroître notre clientèle et d’attirer plus de personnes. Dans le lot, certains trouveront certaines commandes ou certains grands éléments de jeu intéressants et deviendront des joueurs passionnés. C’est ainsi que l’histoire des jeux vidéo s’est construite et je veux conserver cette tradition, faire qu’elle ne disparaisse pas. Ceci est, je pense, la véritable définition de « Un jeu pour chacun ». L’idée d’un jeu pour chacun n’est pas seulement grande, mais elle est aussi très profonde. C’est ainsi que cela deviendra un jeu de tout le monde."

Il ne reste plus qu'à voir de quoi sera fait l'avenir. Et là où Sony se projette dix ans plus tard, Nintendo décide de voir au jour le jour tout en restant innovant et fidèle à son crédo.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Livegen 860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte