Magazine Société

393° Pour une France pauvre et mal baisée ?

Publié le 31 août 2011 par Jacques De Brethmas


Inégalités :

La réforme de Fillon prétend toucher les gros revenus plus que les petits. La rentrée va être dure pour les riches, qui vont devoir payer plus cher le tabac, les parcs de divertissement, les mutuelles, les sodas sucrés et quelques boissons alcoolisées.

Quelle chance d'être pauvres ! Nous allons échapper à ces effroyables persécutions.

Comment résister à remettre une couche à mon article précédent ?

393° Pour une France pauvre et mal baisée ?

Homophobie

Et ceci d'autant plus que, après :

http://brethmas.blogspot.com/2011/07/388-nouvelle-attaque-frontale-de-lump.html

et

http://brethmas.blogspot.com/2011/07/389-apres-lhomosexualite-lump-sattaque.html

C'est une troisième agression UMPiste à laquelle les gays de France doivent faire face en un mois.

393° Pour une France pauvre et mal baisée ?Par une lettre cosignée par 80 députés de droite et de droite populiste, dans une démarche approuvée par Jean-François Copé, -donc par l'UMP-, le député des Bouches du Rhône Richard Maillé invite le ministre de l'éducation Luc Chatel, - qui jusqu'ici résiste, -rendons justice à César- à supprimer l'explication de la théorie du genre dans les manuels destinés aux classes de première et terminale. Autant dire aux gamins...

Cheval de bataille de l'église, la lutte contre cette théorie agite tellement les bénitiers depuis quelques mois que ça commence à éclabousser dans la cour de la laïcité.

393° Pour une France pauvre et mal baisée ?Quand je pense qu'il nous reste encore huit mois à supporter un régime qui semble, par toutes ses décisions, vouloir rétablir le Moyen Age dans ce pays, je me demande dans quel état nous allons arriver à cette échéance.

Voilà aujourd'hui les rumeurs de passage d'enveloppes de billets des mains de Liliane Bettencourt à celles de Sarkozy qui refait surface dans l'actualité. Qu'en adviendra-t-il ? La vie politique est un film à suspense.

L'autre jour, je buvais un café au comptoir d'un bistrot lorsque la télévision a montré Sarkozy disant en conférence de presse :

  • « Est-ce que j'ai une tête à aller chercher des enveloppes de billets ? »

Et comme un seul homme, tout le bistro a répondu :

  • « Oui ! »

Voici la liste des 80 députés qui ont signé la lettre :

On y retrouve quelques têtes connues...

Richard Mallié - Elie Aboud - Alfred Almont – Patrick Beaudouin - Véronique Besse – Etienne Blanc - Valérie Boyer - Jean-Marie Binetruy - Emile Bléssig - Claude Bodin - Chantal Bourragué - Françoise Branget - Louis Cosyns – Marie-Christine Dalloz - Bernard Debré – Jean-Pierre Decool - Rémi Delatte- Bernard Depierre – Eric Diard - Jean-Pierre Door - Dominique Dord – Jean-Michel Ferrand – Sauveur Gandolfi-Scheit – Jean- Paul Garraud – Alain Gest - François-Michel Gonnot - Philippe Gosselin - Michel Grall – Anne GrommerchPascale Gruny - Jean-Claude Guibal .-.Francis Hillmeyer - Françoise Hostalier - Guénhaël Huet - Jaqueline Irles – Jacques Lamblin - Thierry Lazaro - Michel Lejeune - Jean-Marc Lefranc - Céleste Lett - Gérard Lorgeoux - Gabrielle Louis-Carabin - Lionnel Luca - Daniel Mach - Jean-Pierre Marcon – Hervé Mariton – Christian Ménard - Gérard Menuel - Philippe Meunier – Jean-Claude Mignon – Alain Moyne- Bressand - Jacques MyardJean-Pierre Nicolas - Yves Nicolin – Béatrice Pavy - Nicolas Perruchot – Henri Plagnol Josette Pons - Eric Raoult - Laure de la Raudière - Fréderic Reiss - Jacques Remiller – François Rochebloine - Jean-Marc Roubaud – Rudy Salles - Fernand Siré - Dominique Souchet – Guy Teissier - Michel Terrot – Dominique Tian – Yves Vandewalle - Christian Vanneste – René-Paul Victoria - Philippe Vitel - Michel Voisin - Jean Ueberschlag

Et voici le texte de la lettre :

Paris, le 30 août 2011

Edité sur www.depute-mallie.com

Nos réf. : D RM/TB/12742806

Monsieur Luc CHATEL

Ministre de l'Éducation Nationale

de la Jeunesse et de la Vie associative

110 rue de Grenelle

75007 PARIS

Monsieur le Ministre,

Nous avons l'honneur d'attirer votre attention sur la « la théorie du genre sexuel », présente dans certains manuels de sciences et vie de la terre de classe de première.

Selon cette théorie, les personnes ne sont plus définies comme hommes et femmes mais comme pratiquants de certaines formes de sexualités : homosexuels, hétérosexuels, bisexuels, transsexuels.

Ces manuels imposent donc une théorie philosophique et sociologique qui n'est pas scientifique, qui affirme que l'identité sexuelle est une construction culturelle relative au contexte du sujet. Par exemple, il est écrit que « le sexe biologique nous identifie mâle ou femelle mais ce n'est pas pour autant que nous pouvons nous qualifier de masculin ou de féminin. Cette identité sexuelle, construite tout au long de notre vie, dans une interaction constante entre le biologique et contexte socio-culturel, est pourtant décisive dans notre positionnement par rapport à l'autre ».

Ces manuels constituent donc au moins trois entorses aux valeurs de l'école laïque et républicaine car l'école doit avant tout former l'esprit critique selon les exigences de la raison et se doit d'être neutre. Par ailleurs, on ne peut pas obliger les professeurs de SVT à relayer un discours extra- scientifique. Pour le journaliste et écrivain, Gérard Leclerc, « Il s'agit d'imposer une idéologie fabriquée aux États-unis et dont le caractère philosophique, militant, voire intrusif, est patent ».

Inscrite dans le Code de l’éducation, l’éducation à la sexualité doit avant tout reposer sur une démarche éducative qui répond à la fois à des questions de santé publique et à des problématiques concernant les relations entre garçons et filles non à des théories fumeuses. Même si la « théorie du genre sexuel » n’apparaît pas stricto sensu dans les programmes d'enseignement de SVT, elle est clairement présentée dans les manuels scolaires ce qui est autant illégitime que choquant. Le manuel édité par Hachette y consacre par exemple une page entière, sous l’intitulé « Le genre, une construction sociale » !

Il est donc du devoir de l’État de mieux contrôler le contenu des manuels scolaires dont disposent les lycéens et nous comptons sur votre action afin de retirer des lycées les manuels qui présentent cette théorie. C'est l'éducation de nos enfants qui est en jeu.

Vous remerciant par avance de la bienveillance avec laquelle vous voudrez bien étudier ce courrier, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l'assurance de nos sentiments les meilleurs.

Bureau 6802-Assemblée Nationale-126 rue de l’Université-75007 PARIS-

Tél 01.40.63.68.02 Fax 01.40.63.66.38

Site Internet : http://www.depute-mallie.com – E-mail : rmallie@assemblee-nationale.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jacques De Brethmas 464 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine