Magazine Psycho

Jacques Chirac souffre d’anosognosie : il ne se rend pas compte de sa maladie

Publié le 05 septembre 2011 par Frédéric Duval-Levesque

Anosognosie…

Voilà un mot bien barbare pour définir la maladie de l’ancien président de la République.

Un terme relevé par le JDD dans le rapport du neurologue qui a examiné Jacques Chirac, le Pr Olivier Lyon-Caen.

Jacques Chirac souffre d’anosognosie : il ne se rend pas compte de sa maladie
Cette affection est un trouble neurologique, qui fait que le malade perd la conscience de sa maladie.

Ce trouble peut venir à la suite d’un accident vasculaire cérébral et l’on sait que Jacques Chirac en a été victime en 2005. Il peut également se produire dans le cas d’une maladie d’Alzheimer. Au début, le malade réalise qu’il a des difficultés à accéder à certaines parties de sa mémoire.

Mais bien souvent, avec le temps, l’anosognosie s’installe et peu à peu, le patient « oublie qu’il oublie ». Il n’aura donc plus conscience du fait qu’il perd la mémoire…

Une maladie qui pose une énigme aux scientifiques et que l’on ne sait pas guérir. Déjà en janvier, le JDD avait fait allusion à la maladie d’Alzheimer concernant Jacques Chirac.

« C’est un mensonge, je ne peux pas accepter que l’on insinue cela, avait déclaré alors Bernadette Chirac. Les médecins lui ont dit qu’il n’a pas la maladie d’Alzheimer. Je les crois ».

C’est cependant elle-même qui a demandé en juillet cette expertise neurologique qui pose aujourd’hui ce terrible diagnostic.

Sources : JDD, ladepeche.fr

Pour une information et un entretien gratuit de 30 à 45 minutes, sans engagement, concernant une aide, un soutien psychologique, ou une psychothérapie -> cliquez ici


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric Duval-Levesque 1018 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines