Magazine Sport

Les Haka

Publié le 09 septembre 2011 par Aurélie Brosset

En ce jour du 9 septembre 2011, s'ouvre la 7e édition de la Coupe du Monde du Rugby à XV, à Auckland en Nouvelle-Zélande. Bien entendu, nombres seront les français à suivre les matchs de notre équipe nationale, tous prêt à vibrer devant les essais de nos chers tricolores, ou également à l'écoute de la Marseillaise en début de rencontre. Mais un autre chant sera au centre de toutes les attentes de supporter du monde entier : le Haka néo-zélandais. Je suis même pratiquement sûr que beaucoups de personnes, fans ou non du ballon ovale, pensent qu'il est l'hymne nationale du pays. Et bien, je suis navré de briser vos fantasmes mais non, ce chant n'est autre qu'une danse rituelle maori, reprise par les joueurs à la fougère argentée. Principal Haka des All Blacks en version sous-titrée

Bien que ce Haka, de son doux nom "Ka mate" (traduisez "Je meurs !") soit le plus connus de tous dans le monde du rugby, il n'est pas seul. D'une part, les néo-zélandais en possèdent deux. Le premier étant donc le bien connu "Ka mate", le second étant un chant composé à la demande des joueurs eux-même afin de montrer leur envie de rendre hommage à leur pays, et pour venger l'affront fait par le public sud-africain ayant au préalable sifflet le Haka lors d'une précédente rencontre. Son nom : le Kapa o Pango. Première présentation du Kapa o Pango lors du match Nouvelle-Zélande vs. Afrique du Sud en 2005



Je ne serais donc pas complet si je ne parlais pas des autres Haka. Commençons par celui de l'équipe des îles Fidji, le "Cibi". Il fut adopté en 1939 par l'équipe en vue d'une tournée en Nouvelle-Zélande et ce afin de pouvoir contrer le Haka des locaux en début de rencontre. Le chef traditionnel Ratu Bola enseignera lui-même cette danse aux joueurs avant leur départ et s'en suivra une tournée invaincu (la seule pour une nation du rugby sur le sol néo-zélandais) avec 7 victoires pour un nul. Seul bémol, aucune confrontation conte les All-Blacks lors de cette tournée ... Cibi fidjiens où les joueurs miment la tenue d'une lance Passons maintenant aux premiers adversaires des néo-zélandais lors de cette Coupe du Monde 2011, j'ai nommé les tongiens. Il peut être nommé de deux façon, le "Kailao" ou "Sipi tau". Il est tout aussi impressionnant que les autres et également un chant guerrier visant à impressionner ses adversaires mais surtout à leur faire peur avant le début de rencontre. Tongiens effectuant le Sipi Tau devant l'équipe de France Enfin, le "Siva tau" est la danse effectuée par les joueurs de l'équipe des Samoa. L'équipe porte le nom de Manu Samoa en l'honneur d'un ancien chef samoan, probablement celui qui permit l'utilisation de son haka. Siva tau samoan face aux joueurs sud-africains Vous avez pu apprécier dans cet article les Haka des principales nations du Pacifique quand on parle de rugby, mais bien d'autres existent. Ils ne sont seulement pas aussi télévisés que ceux-ci. Mais un Haka, qu'est-ce à la base ? Je prends mon dictionnaire français-maori et je vois la signification du mot : "faire". Bon ... Cela m'avance pas plus. J'ouvre une encyclopédie, je vais voir à "Haka" et que vois-je ?  "Haka est un nom générique pour toutes les danses Maori." Bon ça, je crois que je l'avais comprit ... En résumé, et après avoir feuilleté bien des pages, surfé sur bien des sites, je peux finir en disant que ces Haka, bien que folklorique pour nos yeux de petits occidentaux, sont dans la culture maori des danses complexes qui mettent en exergue la passion, la vigueur et l'identité de ce peuple. Et sur ces mots, je vous souhaite une belle Coupe du Monde 2011, clôturant mon écriture sur le premier essai de la compétition, mis dans l'en but par le néo-zélandais Israel Dagg, portant le score à 8-0 pour les locaux au moment où je pose ces derniers mots.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélie Brosset 147 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine