Magazine Cinéma

Critiques Séries : The Vampire Diaries. Saison 3. Episode 1.

Par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-09-16-20h18m18s132.png

The Vampire Diaries // Saison 3. Episode 1. The Birthday.
SEASON PREMIERE


Vous avez fait vos devoirs pendant les vacances ? En tout cas Kevin Williamson et Julie Plec semblent y avoir penser. Cahiers de vacances en reste, des intrigues plutôt intéressantes pour la suite de la série, mais également des personnages qu'on zigouille très vite, voilà qui fonctionne terriblement bien. Alors, on rigole bien quand même, parfois c'est tellement fun et on pourrait croire qu'ils ont vu trop d'épisodes de True Blood. Je pense qu'ils ont du faire sauter l'abonnement chez HBO en visionnant encore et encore des épisodes de la magnifique série d'Alan Ball sur les vampires. Et le fun naît dans cet épisode de plusieurs éléments, ce qui rend l'ensemble dynamique et passionnant. Sans parler de l'humour, est enfin de retour. Car avant on riait mais plutôt en se moquant de la série. Autant dire que c'était pas joyeux pour ceux qui fabriquent des épisodes de la série. Un retour réussi oui, et comme ton bon élève, ils ont fait la terrible dissertation :
Une bonne intro
Vous avez tous appris au lycée qu'il fallait faire une bonne introduction pour lancer son sujet. C'est la même chose avec une série et Vampire Diaries nous met en condition. Elle nous propose de voir quelque chose de pas mal à l'écran. D'ailleurs, cette introduction aurait pu être celle de la nouvelle saison de True Blood que ça ne m'aurait pas choqué. Bien au contraire, j'ai trouvé la ressemblance hyper frappante. Comme si les scénaristes/showrunners avaient trop bu de sang humain et s'étaient transformer en vampire fantasmant sur cette série. Mais je vais arrêter de faire des comparaisons car j'ai été ravi de ces premières minutes, avec des morts, du sang, Klaus et son accent "so british" qui ferait presque fondre les demoiselles. Et dans l'introduction on a aussi du fun, et c'est grâce à Damon (oui, car Paul Wesley est toujours aussi chiant à faire une tête de dix pieds de long, comme si jouer Stefan c'était terriblement chiant).

vlcsnap-2011-09-16-19h49m50s200.png
Un développement en deux parties
L'épisode se divise en deux parties. La première c'est à Mystic Falls, avec l'anniversaire d'Elena. C'est mignon (ou pas). Cette petite soirée sera entre autres l'apologie de la drague collé-serré made in by Tyler. Oui, c'est presque devenu une marque, sans parler de la jalousie de Caroline qui m'a bien fait rire mais le petit couple est sympathique, et surtout intéressant. J'adore Caroline, elle était une des sauveuses de la saison précédente. Alors je suis ravi. Elle est bien de retour, très présente, en forme (oui, sans parler de ce cliffangher de malade, avec Mrs Lockwood qui comprend qu'elle est un vampire et qu'elle va capturer). Je sais pas ce qui va se passer par la suite mais je sens qu'elle va se faire enchaîner dans la cave bizarre au fond du jardin et torturer pour cracher des infos. Quelles infos ? Caroline a des infos ? A bon… première nouvelle.
Et revenons à nos moutons, parlons d'Elena. Elle m'a pas plu dans cet épisode, elle était trop fade. J'avais l'impression d'être devant une réplique contrefaite d'Elena que j'aime bien (sauf bien sûr, sur la scène avec le téléphone et Stefan, c'était tellement mignon, qu'on en redemande sans problème). En tout cas, moi j'en veux encore et encore. Miam ! Le jeu entre Elena et Damon c'est tout aussi bon et jouissif. On a enfin droit à Damon et sa journaliste, ce petit couple va finir à cause de Stefan. Bizarrement, et ça n'a rien à faire mais la chaîne de télé où elle travaille s'appelle WPKW et WPK était le nom de la radio où travaillait Cate dans Life Unexpected. Pardonnez cette référence (car oui, en dissert il faut sortir des exemples) douteuse, j'y peux rien, c'était plus fort que moi.
vlcsnap-2011-09-16-19h43m26s207.png
La seconde partie de l'épisode c'est Stefan et Klaus et c'est… bizarre. Disons que l'alchimie entre les deux personnages serait presque sexuelle. Entre les mots doux de Klaus avec son accent et le Stefan si macho, ça pourrait faire un bon remake de Brokeback Mountain. Enfin, je dis ça, je dis rien. Bref, l'histoire va se concentrer sur le recrutement de nouvelles personnes qui pourraient être comme Klaus, et donc il faut aller voir les loup garous. Et l'on tombe sur David Gallagher. Ouch ! Ca fait un coup de vieux pour elle. Il a pris le loup Alcide True Blood saison 3. Ca se trouve en magasin non ? Le style bucheron du fin fond des Etats-Unis qui est un habitué des bars. L'histoire était bonne, et surtout assez bien fichue pour que le rythme soit conservé. J'ai bien aimé.
Une conclusion
Et voilà, c'est déjà l'heure de se dire au revoir. La scène Stefan / Elena était touchante mais aurait pu l'être un peu plus car bon, si ce débile avait prononcé un mot, oui un, on aurait déjà eu une scène différente d'un mot de ce que l'on peut voir de partir (et déjà vu dans les saisons précédentes de la série). Mais non, on la joue classique pourquoi pas car Nina Dobrev était excellente. Jeremy voit des morts, et il revoit Vicky genre "aide moi". Oui, Eliza Dushku (enfin Tru) doit pas être bien loin, c'est logique, elle a du lui filé son pouvoir puisqu'elle est en vacances sans soldes et sans retour possible. Ainsi, un retour énergique et pas vraiment attendu (disons que la série surprend, si si, et j'ai même été choqué de la mort de la blonde au milieu de l'épisode). C'est donc réjouissant.
Note : 7.5/10. En bref, un épisode qui permet de débuter la saison de façon satisfaisante. La série laisse derrière le passif de la saison 2 avec grand plaisir.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte