Magazine Poésie

Fin d'ete

Par Elisabeth Leroy

Les feuilles jaunies sont tombées

Sur le sol tout trempé

Par un orage perdu

Et la pluie tant attendue

Il faut aller couper le bois

On le mettra dans la cheminée

Pour les jours où nous aurons froid

Quand nous nous serons promenés

Le soleil se fait plus timide

Les nuages plus envahissants

Les soirées plus rapides

Et je regarde les passants

Marcher en groupe ou par deux

Qui bavardent joyeux

Nos valises sont rangées

Jusqu'au prochain été

Le soleil a laissé des traces

Aucun souvenir ne s'efface

Tous ces instants de bonheur

Se lisent dans nos coeurs.

(19.08.06)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines