Magazine Poésie

La mer d'etretat

Par Elisabeth Leroy

Le regarder vivre et chanter

Dormir, parler et danser

Pour ne rien bousculer

Et pouvoir encore le regarder

Je vous le dis en secret

Je sais où le trouver

Et s'il vient à me manquer

Je n'ai plus qu'à prier

Pour que Dieu me console

Et fasse quelque chose

Il est tout au fond de moi

Je le garde pour moi

Et l'éclat de ses yeux

Est comme la mer d'Etretat

Je lui parle tout bas

Je ne désire pas mieux

Et c'est le destin

Qui m'a mis sur son chemin

(mars 2006)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines