Magazine Poésie

Le poete mourant

Par Elisabeth Leroy

"Le poète est semblable aux oiseaux de passage

Qui ne bâtissent point leurs nids sur le rivage,

Qui ne se posent pas sur les rameaux des bois ;

Nonchalamment bercés sur le courant de l'onde,

Ils passent en chantant loin des bords, et le monde

Ne connaît rien d'eux que leur voix."

(LAMARTINE)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Elisabeth Leroy 1160 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines