Magazine Culture

Ils sont parmi nous... enfin à Cardiff! / Torchwood - Tout Change (pilote)

Publié le 24 février 2008 par Theviewer

                                  affiche_Torchwood_2006_1

J'ai tenté l'expérience: découvrir un spin-off sans connaître la série-mère et sans connaître non plus l'histoire de la série elle-même! Rien, je savais juste que Torchwood est le spin-off de Doctor Who, c'est tout. Et bien je peux vous dire que ça n'empêche aucunement la compréhension de l'épisode et ça n'empêche pas non plus de l'apprécier!

Torchwood (anagramme de Dortor Who, et oui!) nous raconte les aventures du capitaine Jack Hartness et de sa fine équipe, dans sa traque et sa lutte contre les extra-terrestres. Oui, ils ont débarqué à Cardiff (Pays de Galles) grâce à une faille spatio-temporelle! Presque par accident (parce qu'elle l'a cherché quand même!), Gwen Cooper, agent de police, va surprendre leurs activités et découvrir un monde qu'elle n'imaginait même pas.

04TorchwoodJuly9_m

Des monstres à Cardiff?! Cela peut paraître surprenant et peut-être peu attirant et pourtant, j'avoue que voir de nouveaux paysages, de nouveaux décors, autres que ceux d'une grande ville américaine en tout cas, est "rafraîchissant". Ca sort du cadre habituel pour quiconque (un peu comme moi, je n'ai pas vu beaucoup de séries anglaises, à part Hex et quelques autres) est plus habitué aux grands buildings de New York ou au soleil de Miami plutôt qu'à la pluie et au brouillard, courants au Royame-Uni. Et en effet, la série démarre sous des trombes d'eau! Dépaysement garanti donc!

Pour apprécier la série, il ne faut pas être réfractaire aux grosses bêbétes pas très belles et autres accessoires aux divers effets magiques, science-fiction oblige! Il faut surtout passer au-dessus du côté un peu "cheap" du laboratoire (moi aussi je veux un ascenseur invisible! ^_^), ça ressemble un peu au centre de Mutant X dans son architecture (désolé pour la comparaison pas forcément flatteuse...). C'est assez surréaliste, mais c'est le genre qui veut ça et ça passe quand même bien. Après, on n'en voit pas assez dans l'épisode pour se faire vraiment une idée précise, juste un petit monstre (qui ressemble à ceux qu'on peut voir dans Buffy, c'est sûrement plus avantageux comme comparaison!) et 2-3 gadgets. C'est peut-être aussi parce que je ne regarde pas assez de science-fiction que ça me semble aussi décalé. Mais comme je l'ai dit, ça ne choque pas non plus et on s'y habitue vite je pense.

L'un des points forts, c'est assurément les personnages, et le capitaine en particulier. Il est plutôt sûr de lui, presque arrogant, on voit que c'est lui le leader, le meneur des opérations. La série ne va pas manquer d'humour avec lui je pense. Mais Owen (l'un des membres de son équipe) n'est pas mal non plus dans son genre. La scène où il utilise la sorte de filtre d'amour est très drôle.

J'attends d'en découvrir un peu plus, mais ce que j'ai déjà vu m'a plu et m'encourage à continuer à regarder. Comme quoi, il n'y a pas que les séries US dans la vie, les autres pays sont parfois capables de produire de très bons programmes également! Et avec la liberté de ton qui caractérise beaucoup d'oeuvres anglaises, nul doute que la série va encore m'étonner.

                              

torchwood_group02b

Ma note:

pouce
pouce
pouce
demipouce


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Theviewer 76 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte