Magazine Football

Leeds Utd 0 - 3 Man Utd : Bye Bye Leeds Scums

Publié le 21 septembre 2011 par Dlem

United s'est aisément qualifié pour le 4ème tour de la Carling Cup en allant s'imposer à Leeds grâce à un doublé de Michael Owen et un joli but de Giggs.

CC01_LEEDS_0_3_MU
Je n'ai vu que les dernières minutes de ce match et je me garderai donc de faire comme si j'avais tout vu. Cela dit, je peux tout de même réagir sur certains aspects de cette rencontre.

L'équipe alignée par Fergie, tout d'abord. Des jeunes et des moins jeunes qui formaient au final un onze compétitif sur le papier. Oui mais voilà, Sir Alex aime les surprises et celle-ci résidait ce soir dans les places occupées par les joueurs qu'il a décidé d'emmener à Elland Road. Jugez plutôt : Si la présence de Ben Amos dans les cages est somme toute logique, même si on pouvait s'attendre à voir plutôt un Lindegaard, la défense sortait légèrement de l'ordinaire. Antonio Valencia à droite, le jeune espoir Ezekiel Fryers et... Carrick en défense centrale, et enfin Fabio pour ne pas perturber complètement le supporter médusé, qui ne sera pas au bout de ses surprises. Au milieu, les vieux roublards Giggs et Park. Sur le flanc droit, Diouf, et de l'autre côté, Macheda. Owen et Berbatov la jouant plus classique en se chargeant de l'attaque. Sur le banc, d'autres petits jeunots patientent et espèrent que Fryers ne sera pas le seul à perdre son pucelage ce soir... Ils ont pour nom : Reece Brown, Tom Thorpe, Michael Keane, Larnell Cole et Paul Pogba, le plus connu d'entre eux. David De Gea et Danny Welbeck sont eux déjà passés par là.

Il suffira d'une mi-temps pour creuser un écart que les joueurs de Leeds ne pourront jamais résorber. Un doublé de Michael Owen, aux 15ème et 32ème minutes, nous rappelait que l'anglais avait toujours un certain sens du but, et Sir Ryan Giggs enchaînait petit pont et frappe de l'extérieur (légèrement déviée) pour nous rappeler, si besoin est, que la classe est éternelle, juste avant la pause. Les commentaires sont positifs, United joue plutôt bien et Leeds ne répond que par des gestes pas jolis jolis. En seconde période, Giggs cède sa place à Pogba, 18 ans, qui va régaler via quelques transversales, notamment. Et puis c'est Diouf qui sort et Welbeck qui signe son retour à la 70ème minute. Troisième dépucelage de la soirée, sept minutes plus tard : Macheda s'en va, Larnell Cole fait son apparition. Mais à dix minutes du terme, Fryers se blesse et Fergie ne peut plus faire de changement ! La blague du jour : associer Berbatov à Carrick en défense centrale. Le bulgare a manqué de réussite devant le but adverse, il est puni et finira la rencontre devant celui d'Amos. On apprendra plus tard qu'il aime évoluer à cette place à l'entraînement... Tout est bon pour espérer jouer un peu plus, Vidic tremble déjà pour sa place. Il n'y a qu'à Man Utd qu'on peut voir une défense composée d'un ailier, d'un milieu de terrain et d'un attaquant ! Fergie est un gamin qui s'amuse. Le score ne bougera plus et United élimine son vieil ennemi plus facilement que prévu.

Dans le stade, pas mal de sièges vides, alors que ce devait être le match de l'année pour les pauvres supporters des Whites. Ceux de (Manchester) United ont donné de la voix pendant toute la rencontre mais des deux côtés, on a pu entendre des chants bien dégoûtants (Munich, Istanbul...), shame. L'équipe B de United, même chamboulée, était trop forte pour ce Leeds, on le regretterait pesque. L'affront de janvier 2010 n'est pas lavé, juste légèrement atténué, et nos Red Devils continuent d'enchaîner les victoires et d'empiler les buts sans forcer. Stoke, notre adversaire de samedi prochain, a lui bataillé longtemps face à Tottenham pour finalement l'emporter au terme d'une séance de tirs au but. Les Potters ont quatre jours pour digérer ces efforts afin d'espérer contenir nos joueurs en forme laissés au repos. Qu'il est bon d'avoir un tel noyau...

Casting : Amos, Valencia, Carrick, Fryers, Fabio, Diouf (Welbeck), Park, Giggs (Pogba), Macheda (Cole), Berbatov, Owen.

Recalés : De Gea, Brown Thorpe, Keane.

Premier rôle : A vous de me le dire ! Le doublé d'Owen vous a-t-il plus impressionné que le baptême de Fryers ? Valencia vous convainc-t-il à cette place d'arrière droit ? Paul Pogba mérite-t-il toute l'attention qu'on lui porte depuis quelques semaines ? A moins que Berbatov en défenseur central vous ait définitivement rassuré à propos de nos couvertures pour ce poste...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dlem 1447 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines