Magazine

Broadstairs, une station balnéaire baignée de culture et d’histoire

Publié le 21 septembre 2011 par Regent's Park

A moins de deux heures de Londres, découvrez Broadstairs. Des Romains à Dickens en passant par les Vikings et des générations de contrebandiers, cette charmante station balnéaire vous racontera un petit bout de l’histoire du Kent et de la Grande-Bretagne

“Faites comme chez vous”, vous dit-on à l’entrée du Dickens House Museum de Broadstairs. Et le sourire convivial du vieil homme qui s’occupe de ce petit musée vous invite à découvrir l’univers du célèbre écrivain anglais. C’est d’une ancienne propriétaire de cette charmante maison en colombages située sur le front de mer que Charles Dickens s’est inspiré pour créer l’un des ses personnages les plus célèbres, Miss Betsey Trotwood, la tante de David Copperfield.

La ville-muse de Dickens

Des costumes et des meubles d’époque aux gravures et objets qui ont appartenu à l’illustre écrivain, les petites pièces cosy au plancher qui grince de la Dickens House nous plongent dans l’univers intellectuel et joyeux de l’auteur. Charles Dickens adorait Broadstairs. Elevé dans le Kent, à une vingtaine de miles de cette charmante station balnéaire, il y venait en weekend, en vacances, en villégiature et surtout pour écrire. Et dès le premier pas franchi dans les rues de Broadstairs, on comprend pourquoi l’endroit inspirait l’auteur. Loin des stations balnéaires aux plages inhospitalières de galets et aux piers à l’abandon, Broadstairs est un petit havre de charme, surplombant une plage de sable fin, bordée de falaises de craie blanche que l’on peut longer jusqu’à Margate au nord et Ramsgate au sud.

Une ville d’histoire

Broadstairs n’est pas seulement une station balnéaire charmante, c’est une ville chargée d’histoire. Du temps de l’occupation romaine, Broadstairs, Margate et Ramsgate étaient sur l’île de Thanet qui depuis, s’est rattachée au Kent et de fait à la Grande-Bretagne. Les Romains y avaient bâti des forts pour se protéger des multiples invasions vikings. Pour débarquer, leur plage de prédilection était celle de Broadstairs qui porte d’ailleurs toujours le nom de Viking Bay. En 449 après Jésus-Christ, le chef Viking Hengist vient finit par conquérir Broadstairs, Thanet et l’ensemble du Kent… Bien des siècles plus tard, dans les années 1750, ce sont les contrebandiers qui ternissent la réputation de Broadstairs. Ils contrôlent le petit port de pêche, à tel point que le Premier Ministre britannique de l’époque, William Pitt, envoie l’armée en renfort des garde-côtes pour remettre de l’ordre…

Une des plus belles stations balnéaires du Royaume-Uni

Et aujourd’hui, l’ordre est bel et bien revenu pour le bonheur des habitants de Broadstairs, des vacanciers ou des visiteurs d’un jour. Au loin, ce ne sont plus les drakkars ou les barques de contrebandiers que l’on guette mais les ferries qui jettent l’ancre à Douvres et les jeunes qui plongent du pier à marée haute en narguant les écritaux “no diving”. Classée par le quotidien anglais, The Guardian, comme l’une des plus belles stations balnéaires de la côte britannique, Broadstairs est une destination incontournable pour une journée au bord de la mer, ou plus, selon l’inspiration !

Broadstairs, une station balnéaire baignée de culture et d’histoire

Broadstairs, une station balnéaire baignée de culture et d’histoire

Broadstairs, une station balnéaire baignée de culture et d’histoire

Broadstairs, une station balnéaire baignée de culture et d’histoire

EB


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Regent's Park 552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte