Magazine Séries

Critiques Séries : Secret Circle. Saison 1. Episode 2. Bound.

Publié le 24 septembre 2011 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2011-09-24-00h30m07s201.png

The Secret Circle // Saison 1. Episode 2. Bound.


Bon, après un pilote plus que décevante, et même catastrophique, ce nouvel épisode devait à mon sens remonter le niveau. C'est pas vraiment le cas mais il y a des progrès. On est déjà dans une dynamique plus sentie. Bon, c'est sûr que ça pue le copycat de The Vampire Diaries, qu'on sent à des kilomètres à la ronde que Kevin Williamson passe par là, mais ce second épisode était bizarrement assez sérieux mais plus sympathique. Tentative d'explication.
On dirait Charmed (en beaucoup moins bien et en beaucoup trop sérieux). En fait, je crois que Secret Circle s'inspire de Charmed. Entre le manoir de la grand mère de Cassie Blake avec ses vitraux à la porte d'entrée et je suis sûr pas loin une horloge qu'on a envie de dégommer (surtout que comme dans Charmed il doit y en avoir en pagaille dans le grenier). Et les multiples allusions à Charmed que je me suis fait dans ma tête ne manquaient pas vraiment en fait. Sauf qu'ici, les méchants ne sont pas des démons, et ce malgré l'existence d'un "Book of Shadows", un Livre des Ombres quoi. Je suis presque outré mais aussi satisfait. Tout cela n'est que pure spéculation, bien sur que non Secret Circle n'est pas Charmed et vice versa, d'ailleurs cette dernière était tellement meilleure que cette nouvelle série assez fade.

vlcsnap-2011-09-24-00h42m59s248.png
Et c'est là où je veux en venir, c'est une série qui manque terrible d'âme. Les tentatives de rapprochement de ses personnages (la possible mort d'une humaine à cause des pouvoirs de l'une, ou encore le coup de la lumière) sont assez floutées par un scénario trop dense où l'on sent que Williamson veut dire un truc mais il écrit des kilomètres pour arriver au but qu'il s'était fixé. Sauf que cela ne va pas, sans parler de la scène copiée du pilote. Alors que dans le premier épisode c'était dans une foret (la même que celle de Vampire Diaries je précise) et avec des goutes d'eau, cette fois c'est dans le potager maison et avec une ampoule. Cassie et Adam se rapprochent donc, c'est logique, et c'est grossier. Même chose avec la scène en labo de chimie, qui me rappelle une scène de… Twilight (bon, sur le coup, elle ne sentait pas mauvais donc ça allait).
On peut trouver des choses intéressantes autour des adultes et des fameuses 6 familles. Et d'ailleurs j'aime bien Dawn jouée par Natasha Henstridge. La scène de la fin où elle tue un pauvre vieillard avec ses pouvoirs magiques : je dis OUI. C'était jouissif et puis tout au long de l'épisode on tente de nous créer un univers autour du personnage, on ne sait pas trop ce qu'elle pourrait faire ni pourquoi. D'ailleurs, elle fricote avec Charles Meade joué par le très pas méchant Gale Harold (il fait pas peur cet acteur quand même, il est même pathétique dans cette série, cet avis n'engage que moi, bien sûr). Il y a du potentiel de ce côté là, j'espère qu'il ne sera pas tué dans l'os. Telle sont mes interrogations.
vlcsnap-2011-09-24-00h23m14s171.png
Au final, on retrouve avec Secret Circle tous les poncifs de la série pour adolescents mais dans celle ci ils vont au lycée (enfin, dans les premiers épisodes comme d'habitude, après ils ne reviendront que pour profiter du sirop de grenadine au bal de promo et des petits fours lors des soirées évènements, on connait les méthodes de Williamson avec Vampire Diaries, c'est donc facile de comprendre ce qui va se passer ici ensuite). J'attends toujours des scènes d'action aussi, ce n'est pas des bec benzène qui explose des trucs en verre en plein cours. Au fond, j'ai pas retenu grand chose de cet épisode, j'aurais juste adoré que la jeune fille crève sur les rochers, ça aurait pu être au moins un peu drôle…
Note : 5/10. En bref, un peu plus que le pilote, un peu plus intéressant surtout, mais c'est toujours très très fade.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines