Magazine Culture

October Road - Critique

Publié le 25 février 2008 par Blabla-Series

October Road : A rote TV drama, anemic and unfunny.

Crée par Scott Rosenberg, Gary Fleder (The Shield, Our Gang, Blind Justice), Josh Appelbaum (Alias, Fastlane) et André Nemec (Univerity Hospital)
Diffusion sur ABC
Series Premiere le 15 mars 2007
Saison 1 en cours
Format 42mn – 6 épisodes

Cast
Bryan Greenberg (One Three Hill, Prime), Brad William Henke (Dexter, Nikki, Going to California), Geoff Stults (7th Heaven), , Laura Prepon (That 70's Show, Karla), Odette Yustman, Jay Paulson.

Show Synopsis
A 18 ans, Nick Garrett quitte amis, famille et petite-amie pour six semaines. Dix ans plus, Nicholson Garrett vit à New York, il n’est jamais rentré chez lui, il est devenu l’auteur d’un grand best-seller dans lequel il s’est explicitement moqué de ses origines. Face à la pression de son éditeur et la maudite page blanche de tout écrivain qui se respecte, Nick accepte de rentrer lui afin de dispenser des cours sur l’art d’écrire un roman à l’université Dufresne. Ses anciens proches ne sont pas prêts de lui pardonner.

Critique

October Road est la série ayant mis en hiatus Men In Trees. Pourtant, leur histoire est proche, ça parle d’écrivain, d’amour, de séparations, d’amitié, de tendre complicité, bref, l’éternelle dimension relationnelle à la sauce mélo. Mais à la différence de Men In Trees, October Road ne compense pas sa non-curiosité de départ et croûle sous les défauts d’un bien trop mauvais soap.

Entre dialogues insipides vus et revus, situations clichées, bande-son insupportable (Is there anything here that Bruce Springsteen hasn't already sung about?), enfants dans le dos et autres coups bas, the nth return of prodigal son donne un goût de réchauffé, de bien trop réchauffé. Ca blablate, ça se regarde langoureusement, ça regrette, ça se sent triste et forcément, ça nous ennuit mortellement. Les acteurs n’y croient pas ? Ca tombe vraiment bien, nous non plus.

En definitive, October Road, c’est … (disons le en anglais, ça passera mieux) perhaps one of the most clumsily plotted, illogical drama pilots to be produced in years. Ceci dit, si vous versez facilement dans le fleur bleue, le total cliché, de là à en apprécier les films de Lindsay Lohan, alors October Road est peut-être envisageable.

October Road - Critique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blabla-Series 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte