Magazine Culture

House, MD - Critique

Publié le 25 février 2008 par Blabla-Series

Doctor House also known as Doctor Loose.

 Veuillez pardonner ce vilain jeu de mot, face à une telle déception télévisuelle, il y a de quoi déchanter.
C'est pas mauvais hein, juste décevant.

Docteur House, à la veille de sa diffusion en France, n'est pas si glorieux, pas si brillant, pas si original, pas si attrayant et au final, pas si captivant.
Le potentiel de Greg House était indicible : éternel rabat-joie, méchant misanthrope, boiteux aigri, haïssant ses patients et ne prêtant que trop peu d'attention à ses confrères, sans évoquer l'excellence de Hugh Laurie, House paraissaît être le personnage rêvé ; l'anti-Derek Shepherd et autres reconvertis du grand écran, Dr Ross, Dr Carter and co.
Et pourtant. Si peu développé, si peu évoluant et finalement si prévisible, le Dr House finit par ennuyer et son originalité initiale par férocement lasser.
Malheureusement, le seul intérêt que présentait House, M.D était House himself. Les séries médicales ont depuis longtemps dépassé la date de fraîcheur, et cet énième show n'en est pas sans rappeler cette idée universelle.
La volonté du show de se démarquer des soaps operas à la sauce General Hospital remodernisés en  Grey's Anatomy, des situation comedy pareils à Scrubs, des dramas à la mode ER ou des versions trash de Nip/Tuck, était louable. Sauf qu'en évitant l'écueil du médicalement déjà-vu, House M.D se révèle être ennuyeux et ennuyant, notamment en s'efforçant de mettre en avant les qualités scénaristiques de diagnostics granguignolesques des patients de chaque stand alone, quitte à en négliger l'aspect premier d'un show : son ton.
Malgré deux Goldens Globes mérités pour Hugh, et un petit Emmy, le succès d'House est surdimensionné, tout comme les series-loner en fait, isn't it CSI ? A vrai dire, je ne suis pas un grand fan des one shot simplement parce qu'elles n'ont pas l'esprit de celles des story arc, pourtant c'est le genre de séries adulées en France, ces histoires inoffensives isolées format 40mn, à la portée de chaque Français moyen dans lesquelles tout le monde s'accorde à dire que "Ouais, Crime Scene Investigations, c'est vraiment super", c'est tellement plus facile, plus rassembleur.
Bah House M.D, c'est pareil. Carton assuré.

Demeure un formula show pour le moins distrayant qui ravira les fans du genre et autres amateurs de CSI, NCIS et Law & Order.

infopagepic.jpg

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Blabla-Series 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte