Magazine Culture

Desperate Housewives : s03e11 - No Fits No Fights No Feuds

Publié le 25 février 2008 par Blabla-Series
dh06es0001mx1.jpg
La semaine dernière, Abc a, à notre plus grand plaisir, rompu la pause traditionnelle de Noel, interminable et douloureuse pour tout geek se respectant ! Et a ainsi recommencé la diffusion de Desperate Housewives avec l’épisode 11 de la saison 3. Ce soir, le rythme reprend avec comme toujours la diffusion d’un épisode par Dimanche. Cela devrait continuer pendant cinq six semaines, puis une nouvelle pause de 5 semaines se fera, et la série s’achèvera à la suite de cette nouvelle épreuve de torture. Spoilers généraux - A éviter pour tous les fans sains d'esprit. 

Kayla est enfin de retour dans la série, sa longue absence après la mort de Nora, sa Maman était plutôt mal venue, chacun attendant la nouvelle membre des Scavo dès l’épisode 8. Mais apparemment, Kayla est allée chez ses grands parents pendant ce temps.
Bref, la voilà maintenant. Et dès le début, on sent le malaise entre Lynette et Kayla, qui semble la tenir pour responsable de ce qui s’est passé. Critique cependant, à cet âge, je ne pense pas que se dire «  C’est de la faute de Lynette, on devait partir au Mexique et quitter Wisteria Lane mais Lynette a contre-attaqué, et a demandé ma garde, alors Maman est allé voir Lynette au supermarché ! ».
Ce malaise s’est donc installé tout l’épisode pour  finir en beauté au restaurant : "Leave me alone, YOU ARE NOT MY MOMMY !" 

Il semble intéressant de voir comment Lynette va se sortir de tout ce mal-être, ça ne semble pas annonciateur de bonnes choses, après tout, elle culpabilisait déjà assez. D’ailleurs du coup, toute cette histoire de voisin pédophile est sortie de la storyline-Lynette.  

Gabrielle, elle, continue de sortir avec le sweetie-cute-and-single-Dad. Mais elle est reste obsédée par Carlos, qui lui, semble avoir tourné la page. Une storyline prévisible, peu captivante, mais qui révèle une gentille fin. Un rapprochement possible ? I hope so. 

Bree, elle, rencontre Alma Hodge, l’ancienne femme de Orson. On comprend ce qui c’est passé entre Orson et Alma, la série semble vouloir innocenter Orson, qui paraissait être le mal incarné dans la season premiere et suivantes. Soulagée de connaître la vérité, Bree organise un dîner afin de montrer clairement à Susan qu’elle s’est trompée.

Un moment très drôle, à la hauteur du génie de Marcia Cross.
“ Well, you gotta hand it to her. Just when you think Bree’s thrown every conceivable theme party, she hosts a “ shame on you for thinking my husband killed someone” dinner.

Malheureusement, le repas est interrompu par l'arrivée de la police chargée de l'affaire du meurtre de Monique Polier, intrigue d'ailleurs peu développée dans l'épisode. La faute revient à Susan, ce que Bree comprend tres vite. Well done Susan, your friendship is over.
Julie, quant à elle semble a du souci à se faire. Danielle Van de Tramp, le surnom qu’elle a elle-même inventée hein et qui est hilarant, semble plus proche de Eddie’s nephew qu’on ne le croit
Alma demeure le mystère de l'épisode, et de la saison : quelles sont ses intentions envers Orson ? Envers Bree ? Que s'injecte t-elle dans la cuisse avant le dîner ? Quel est le secret qui l'a lie avec Maman Orson ? Et son emmenagement à Wisteria Lane en toute fin d'épisode est annonciateur de mauvaises choses.

hgh.jpg

  
Ci-dessous, promo de l’épisode 12… vivement ce soir sur ABC ! 
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blabla-Series 8 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte