Magazine

Propagande militariste israélienne détournée par les objecteurs de conscience

Publié le 25 février 2008 par Hugo Jolly

Arrivés à l’âge adulte, les jeunes israéliens sont obligés de faire un service militaire obligatoire d’une durée déterminée de 36 mois pour les hommes et de 21 mois pour les femmes. Pour plusieurs parents, c’est une fierté de voir leurs enfants porter les armes et d’entrer par le fait même d’entrer dans le monde adulte. Par contre, de plus en plus de jeunes israéliens refusent de faire leur service militaire obligé par le gouvernement. C’est le cas entre autre de Omri Evron, un étudiant en philosophie qui milite pour les droits des palestiniens. Il a été arrêté et condamné à deux ans de prison pour avoir refusé de s’engager dans l’armée. Bien qu’appuyés généralement par les amiEs et la famille immédiate, les refuzniks sont accusés de toute part par les médias israéliens et les partis de droite de supporter le terrorisme, d’être dangereux et anti-démocratique !

Au contraire, nous trouvons ces gens courageux et admirable. Ils ne se laissent pas intimider par le gouvernement et les tribunaux pour leurs valeurs. Même si ils savent qu’ils risquent la prison, ils tiennent bon pour ce en quoi ils croient. Mais c’est quand que le gouvernement israélien va les laisser tranquille avec cette obligation de servir dans une armée qui bafoue systématiquement les droits humains ?!

Voici une publicité diffusée largement sur toutes les chaînes israéliennes qui affirme qu’un «vrai israélien» ne déserte pas l’armée. Quelques objecteurs de conscience ont réalisé ensemble une annonce publicitaire alternative afin de contrer cette campagne de propagande militariste. Les publicités sont sous-titrés en français.

Publicité «officielle» :

Publicité détournée :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugo Jolly 383 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte