Magazine Société

Alima Thierry-Boumedienne n'est plus sénatrice

Publié le 26 septembre 2011 par Parolededemocrate

Alima Thierry-Boumedienne n'est plus sénatrice

Alima Thierry Boumedienne, Pontoise oct 2010 (TH)

On espère toujours jusqu'au dernier moment mais la chance n'était pas au rendez vous et Alima Thierry-Boumedienne en congé d'Europe écologie n'a pas pu retrouver son siège de sénatrice. Celle qui avait fait un travail admirable en faveur du peuple palestinien ne sera plus présente pour défendre cette cause qui lui est si chère. Le résultat fut sans appel comme le montre ce lien ici. elle s'est faite donc souffler son siège par l'ancien président du parti communiste Robert Hue qui se représentait. elle a surtout fait les rais des choix des candidatures éligibles définies entre le ps et europe écologie-les verts qui li ont prééré l'intellectuelle  Esther Benbassa dont voici une présentation ici
sur sa page facebook   et son site internet : où pour le moment n'apparaît que son dernier communiqué de presse d'avant l'élection où elle n'obtint que 4% des votants .

Communiqué de presse en réponse aux donneurs de leçons.


La lettre de la liste PS/MUP de « rassemblement de la gauche » que les Grands Elécteurs ont reçue, amène à vous apporter les précisions suivantes :1) la liste ACCES exprime la diversité d’une large gauche unie qui refuse l’hégémonie du PS.Notre diversité est représentée par des militants et militantes issuEs de Europe Ecologie Les Verts, du Parti Communiste, du Parti Socialiste, du Parti Radical de Gauche, des Alternatifs et des Associatifs comme Génération Engagée, soutenue par des personnalités de la FASE –Fédération Alternative Sociale et Ecologique, et membres du Parti de Gauche.Non, le PS n’a pas le monopole de la gauche, les éluEs de proximité de sensibilité de gauche savent l’importance de leur indépendance vis à vis d’un parti qui porte de graves responsabilités dans le recul de nos acquis !2) La volonté de rassemblement de la liste de Alain Richard reste à démontrer et arrive un peu tard !Le rapport de forces politiques sur le département aux dernières élections, notamment régionales, montre que la seconde place revenait à Europe Ecologie les Verts. Mais le PS a préféré se rassembler avec le PS, le MUP et le PS, puis comme 5ème roue du carrosse : EELV.Quel mépris pour nos militants et nos électeurs, et surtout quelle courte vue pour des alliances d’avenir porteuses de changement !Quand l’appareil socialiste comprendra-t-il qu’en 2012 comme en 2014, il ne gagnera pas seul mais avec des partenaires de gauche dans le respect de leurs diversités, et qu’il ne gagnera pas avec des énarques mais avec des militantEs de terrain pour porter les combats ?3) Faire croire qu’il s’agit d’une initiative personnelle de Alima Boumediene Thiery est inacceptable et mensonger.Conformément au Conseil Fédéral National de EELV de décembre 2010 considérant les propositions du PS indignes, une Assemblée Générale Départementale en février 2011 a voté à la majorité une motion refusant cette place sur la liste commune et demandant une liste autonome. Puis en juillet 2011, un Conseil Départemental a réaffirmé cette volonté.4) Une logique d’appareil s’est imposée contre des militants qui appellent à la désobéissance pour leur respect …Considérant que les accords nationaux ont sacrifié le département 95 pour permettre une tête de liste dans le 91 et une 2ème place dans le 93, et enfin une 3ème place dans le 75, donc très loin de l’accord initial des 6 sénateurs prévus en IDF, les adhérentEs du 95 ont décidé de continuer de porter une liste d’éluEs et militantEs de proximité contre une liste de candidats des appareils.5) Nos cumulards ne savent plus compter : 11 ans contre 100 ans et ils en oublient les discours de leurs responsables qui s’engagent contre le cumul !En effet, ils reprochent 11 ans de mandat (5 ans au parlement européen et 6 ans au sénat) à notre tête de liste, Alima Boumediene Thiery, qui n’a jamais dérogé au mandat unique, alors que les 3 têtes de la liste dite de rassemblement cumulent 3 fois plus, et à eux trois ça fait déjà un siècle !Rappelons que Alain Richard et Dominique Gillot ont 33 ans de mandat de Maire, et Robert Hue 34 ans, et tous les 3 ont cumulé simultanément avec des mandats de députés, et même des responsabilités de ministres pour 2 d’entre eux, sans parler des vice- présidences de Conseil Général hier, et encore aujourd’hui de conseillère générale ou de vice-président de la communauté d’agglo de Cergy Pontoise….A l’heure des restrictions, le cumul des indemnités et des retraites d’éluEs ne les concerne-t-ils pas ?  Et aujourd’hui, ils recherchent une chambre de retraite dorée pour finir leur carrière politique en beauté !  Alors de qui se moque-t-on ?Contrairement à la conclusion de leur lettre, nous affirmons avec force et vigueur que notre liste ACCES n’est pas celle de la division, mais celle de l’Union des militantEs de gauche qui s’indignent face au diktat de leurs appareils, qui appellent à la résistance face aux tambouilles électoralistes des partis qui se partagent les places au mépris de leurs adhérentEs et des électeurs.En outre, conscientEs qu’une seule liste ne peut pas remporter 3 sièges, donc seule une seconde liste à gauche peut gagner ce 3ème siége (ce que le PC avait fait en 2004 et que la droite a compris en multipliant ses listes), notre liste ACCES a pour objectif de sauver ce siège pour la gauche, évitant le désastre des cantonales pour notre département.Enfin, nous donnons aux éluEs qui ne se reconnaissent plus dans les logiques d’appareils, une véritable alternative, celle du choix démocratique et du vote pour une liste qui rassemble des citoyens et des citoyennes de terrain et des éluEs de proximité, et qui surtout mettent leurs actes en accord avec leurs paroles : non au cumul, oui à la parité, non à l’hégémonie, oui à la diversité, non aux logiques d’appareils, oui aux militantEs de terrain !Le collectif de soutien à la liste ACCESAlternative pour une Convergence Citoyenne Ecologique et Sociale

Liste d’union de militants de gauche :Alima BOUMEDIENE THIERY, sénatrice sortante issue de Europe Ecologie Les Verts, rattachée au groupe socialiste du Sénat,Dario FORTI, ancien maire adjoint, issu du Parti Communiste,Nadine DELARUE, conseillère déléguée, élue sur une liste à majorité socialiste,Ollivier François DORSO, conseiller municipal, issu du PRG,Yaye GUEYE DABO, conseillère déléguée, élue liste Génération Engagée,Maurice MAILLET, maire et issu de la mouvance écologiste,Monique DE GOROSTIZA BRUN, issue de la mouvance associative, d’éducation populaire et féministe,Liste soutenue par Clémentine Autain, Féministe, présidente de la FASE et membre du Front de Gauche

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Parolededemocrate 2305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine