Magazine Côté Femmes

Beauté : Trouver le bon ! (coiffeur)

Publié le 26 septembre 2011 par Candi

Samedi matin, j'ai eu un rendez-vous qui me pousse à te parler d'un problème que tu dois connaître j'en suis sûre: trouver SON coiffeur !Celui à qui on pourra confier sa tête sans crainte de se retrouver avec la coupe de Bonnie Tyler (on en connait à qui c'est arrivé...), celui qui ne nous donnera pas envie de plonger la tête dans la première fontaine croisée...
Beauté : Trouver le bon ! (coiffeur)
C'est pas anodin quand même de confier sa tête à quelqu'un comme ça, on lui met une lourde responsabilité entre les mains.Il a notre vie sociale des semaines à venir au bout du ciseau!
Parce qu'après un ratage capillaire, t'as plus du tout envie de sortir de chez toi et je sais de quoi je parles, j'peux te le dire! (non tu n'auras pas d'illustration en images, je préfère faire travailler ton imagination que je sais débordante).

  • Il y a eu d'abord celle qui a eu la bonne idée de me friser la frange,... oui, oui tu as bien lu, une frange frisée... hum, quelle bonne idée...
  • Puis celle qui aurait dû me dire que la coupe de Linda Evangelista ne m'irait pas du tout et qu'on m'appellerait Jeanne d'Arc pendant les 6 mois suivants...
  • Il y a eu aussi, celui qui a confondu les mèches rousses avec des bandes sponsorisées par la D.D.E...


Et puis, enfin j'ai trouvé LA coiffeuse, celle qui me comprenait à demi-mot, qui me proposait toujours la coupe qui va bien... Notre histoire a duré des années, je faisais jusqu'à 100 bornes pour qu'elle me coiffe...
Et un jour... POF... elle était plus là la garce!!Je l'ai cherché partout, la tronche collée aux vitres de tous les salons de coiffure de la ville... en vain...
Me voilà repartie pour des années d'errance à la recherche du bon coiffeur... où chaque nouveau passage chez le coiffeur est une source de stress intense!

L'angoisse qui vous prend lorsque le coiffeur a fini son travail, et qu'horrifié par votre nouvelle tête, vous le remerciez douloureusement avant de payer *


J'ai erré de coiffeurs en coiffeuses, du plus cher au plus cheap, de rattages en fausses joies (des faux bons coiffeurs, bon une fois mais pas deux)...
Tout ça, jusqu'à ma rencontre avec Olivier (oui, c'est son p'tit nom), c'est même mon zhom' qui m'a dit "lui, il devrait te plaire"..
Ah il me connait bien mon zhom'...
Effectivement, ça a pas loupé, j'ai adopté Olivier, c'est devenu MON coiffeur, celui a qui je peux confier ma tête sans risquer une crise de panique.Déjà j'aime l'état d'esprit, le salon ressemble plutôt à un appart' (décoré à mon goût), où le coiffeur ne reçoit qu'une personne à la fois, fini l'impression d'être coiffée à la chaîne, là on a le coiffeur tout à son écoute, ça donne un côté V.I.P que j'adore... Il sait me dire si ça va m'aller ou pas, me faire une coupe qui me va et pas la coupe du moment !
Petite maline que je suis, de peur qu'il disparaisse à son tour, samedi je lui ai implanté (discrètement, tu me connais) une puce, pour pouvoir le géolocaliser... on ne sait jamais...
Bien que je dois te l'avouer, (vu qu'on se dit tout), cette fois on a pas été totalement sur la même longueur de cheveux d'ondes...
Et vous, vous l'avez trouvé votre coiffeur?
Beauté : Trouver le bon ! (coiffeur)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Candi 133 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines