Magazine

Deux nouveaux-nés (2/2)

Publié le 16 août 2011 par Smalet @SandrineM_Tribu

Autre nouveauté cet été de la presse féminine après Femme Majuscule (voir mon dernier article), je vous présente le magazine Éclectique. Un magazine qui parle aux femmes urbaines, ouvertes sur le monde qui les entoure.

Deux nouveaux-nés (2/2)
Logo, baseline et couverture : La couleur est annoncé très clairement dès la couverture : une palette de sujets pour vous parler “des styles de femmes et des styles de vie” (baseline). Cette variété d’angles de vue est renforcé par une couverture construite en mosaïque de photos et de couleurs.
Le logo et le bandeau sont modernes, dans l’air du temps : écriture en minuscule, typographie travaillée pour un rendu simple et élégant, une touche de couleur pour l’accent coordonnée au visuel principal. Le magazine se positionne en haute de gamme, à la fois dans ses choix graphiques, mais aussi de par son format (assez grand) et son pelliculage satiné qui offre un touché soyeux.

Le positionnement : Ma première impression est celle d’un magazine destiné aux citadines qui ont envie d’évasion. En effet, sur la couverture pas moins de 9 villes sont citées ! On devine une femme d’aujourd’hui : libre (75% des femmes rêvent d’une année sabbatique”), citadine (“dix femmes bien dans leur ville”), indépendante (“Voyager seule”), aux goût variés et éclectiques

;)
(“L’art sans limites à Miami”). Un positionnement que confirme la directrice de la rédaction, Estelle Lefebvree, dans son édito : Éclectiquee est résolument tourné vers toutes les Françaises et les Européennes qui voyagent pour leur job ou leur loisirs, vers celles qui étudient à l’étranger ou y voient un nouvel avenir, pour elles ou pour leurs proches. (…) Éclectique entend vous donner de petits et de grands plaisirs, des envies, des motifs de réflexion, des pistes pour suivre et comprendre les transformations de notre société, sans pour autant tomber dans un intellectualisme prétentieux.”
Je trouve courageux et détonant d’avoir une ambition européenne et non plus hexagonale. Nous qui étions habituées à lire de la presse féminine parsemée d’adresses essentiellement parisiennes, on va être dépaysées !

Le visuel :La mise en page est savamment déstructurée. La part belle est donnée aux photos qui rythment la la lecture grâce à des formats toujours différents. De nombreux visuels sont présentés en pleine page comme de réelles respirations et invitations à la contemplation. On apprécie également de trouver quelques illustrations ici et là. Les articles sont ponctués d’encadrés pour aller pour approfondir le sujet, en savoir plus ou avoir quelques infos pratiques.
A l’image de Femme Majuscule, Éclectique a fait le choix de mettre à l’honneur des “vraies” femmes dans ses pages Mode & Styles de vie. Donc ne cherchez pas de mannequins, vous n’en trouverez pas. Quand aux typographies et aux jeux de titres, ils sont relativement sobres et raffinés.

Les rubriques et le contenu rédactionnel :Étant en vacances lorsque j’ai découvert Éclectique, je n’ai pas tout de suite eu envie de le lire. Explorer toutes ces destinations/styles de vie/styles de femmes ne m’a pas donné envie. J’ai d’abord pensé aux magazines d’aéroport remplis d’articles à teneur commerciale. Après lecture, je suis plus enthousiaste. Je retiens quelques bonnes idées : un long sujet sur une femme éclectique (ici Isabelle de Borchave, peintre et plasticienne belge), des capitales régionales françaises mises à l’honneur, des rubriques Hobby et Bénévolat, des pages Recevoir où sont présentés un lieu, une femme et ses recettes….
Je suis moins fan par contre des pages City Flash qui donnent en une page quelques bonnes adresses sur une ville européenne ou régionale (adresses plutôt hype et tendance, s’il vous plaît). C’est un peu court, on en voudrait plus quitte à réduire le nombre de villes (10 au total). Idem pour la rubrique “Style de vie” où l’on rencontre “Vaea de Soultrait Mercié” qui nous fait découvrir son Pays Basque. On a simplement l’impression de vivre le proverbe : j’existe, donc je consomme. Je pensais qu’un style de vie, c’était un peu plus que cela…

Malgré cela, je me vois bien lire ce magazine en plein hiver alors que je rêve de quelques jours de vacances, bien calée sous une couverture. Les photos sont de qualité et les articles donnent à voyager. La formule a de quoi plaire si l’on en juge par la quantité d’annonceurs et de marques de luxe qui participent à ce premier numéro. Espérons cependant que ce ne sera pas un nouveau magazine envahit de pages de publicité et qu’il saura trouver le juste équilibre entre information et bons plans shopping.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Smalet 150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte