Magazine Cinéma

L'arnacoeur

Par Clemiclem
L'arnacoeur
Rendons hommage dans un premier temps aux comédies françaises! Je n'ai pas toujours été tendre avec les films français, notamment ceux qui se veulent les représentants d'une soit disant exception culturelle à la française. J'ai toujours un peu de mal même si je commence à m'y interesser pour bien paraître en société...bref je m'égare! Toujours est il que les français sont plutôt doués dans ce domaine et Pascal Chaumeil transforme son premier essai en signant une belle comédie moderne. Premier exploit: il débauche Romain Duris habitué aux réalisateurs plutôt indépendants pour une comédie grand public, un costume pour lequel il n'était pas forcément taillé. Alors oui, l'auberge espagnole et les poupées russes l'auront révélé au grand public mais là c'est un plongeon direct dans la gueule du loup et de la critique populaire à laquelle le beau gosse de ces dames a décidé de se frotter.
L'arnacoeur raconte l'histoire d'un briseur de couples professionnel qui fait de son charisme un atout majeur dans l'art de la séduction. Il est bien aidé par sa soeur et son beau frère interprété par un François Damien des grands jours qui provoque un fou rire à la moindre de ses apparitions. Tout se complique lorsqu'Alex (R. Duris) a pour mission de briser la relation entre Vanessa Paradis et un jeune milliardaire dont le père de la jeune femme ne veut plus entendre parler. Il n'a qu'une semaine pour réussir son défi et mettra tout en oeuvre pour ne serait-ce qu'approcher la belle...
La belle parlons-en! Personnellement Vanessa Paradis n'est pas mon type de femme. A choisir je retournerai presque ma veste pour Duris, c'est vous dire! Aprés un rapide coup d'oeil sur wikipedia je m'aperçois qu'une seule année sépare nos tourtereaux...j'en aurai donné au moins 7 ou 8. Duris paraît-il trop jeune ou Paradis trop vieille? je ne vexerai personne en parlant d'âge même s'il paraît que les femmes sont plus susceptibles lorsqu'on parle de leur âge...
Je vous l'accorde le scenar' est parfois un peu bancale, limite crédible mais l'humour des personnages vous fera passer la pilule sans aucune remontée désagréable au premier visionnage. Il faut dire que les seconds rôles ont été judicieusement choisis. François Damien alias François l'embrouille qui sublime le film en une sorte de caméra cachée format cinéma dont il a lui seul le secret. A ses côtés, Julie Ferrier au caractère bien trempé et Helena Noguerra dans son rôle habituel de la chaudasse de service, secret de famille garanti!
A noter également la présence de Robert de Niro et Mel Gibson...quoi?!! Ah non excusez moi c'est à s'y méprendre puisque Jacques Frantz, le doubleur français officiel de ces deux personnages est physiquement présent dans le film! C'est à moi que tu parles!!!!
Aussi nombreux soient les clichés, cette comédie est une sacrée réussite sur tous les plans. Elle pourrait même réconcilier les plus farouches opposants du Septieme Art François avec la jeune génération. Faut peut être pas exagérer...
Infos et bande annonce
Extrait musical

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Clemiclem 305 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines