Magazine

Le réveil (17)

Publié le 25 février 2008 par Vincent
Lorsque l’archange ouvrit les yeux, la première chose dont il se rendit compte c’est qu’il n’était plus un archange. Ses ailes avaient disparu,  il était allongé sur l’herbe et au dessus de lui, il y avait des petits bouts de nuage qui, de toute évidence, venait de s’échapper de ses yeux. Dans ses oreilles, il y avait des écouteurs qui diffusaient la voix mélodieuse d’un sheikh récitant la plus longue sourate du Coran - dont le célèbre passage racontant comment Iblis avait refusé de s’incliner devant l’homme alors que les autres anges, eux, s’étaient exécutés. Mickaël se releva  et réalisa qu’il venait de nuager le paradis et  qu’il n’était pas l’archange promu qu’il croyait être quelques instants auparavant. Son regard s’attarda sur des hommes au loin qui tiraient un coin du ciel pour faire tomber les nuages. Cela le plongea dans un état de perplexité : qui était-il au juste ? Un homme qui venait de s’égarer dans le monde des nuages et qui s’était illusionné en croyant être un archange ? Ou un archange qui accédait à un ciel supérieur où le paradis sortait  de la représentation conventionnelle, épousant dans un vertigineux paradoxe l’apparence du monde inférieur ?  L’espace d’une seconde, il avait cru ne pas (plus ?) être un archange mais à présent il en était moins certain. Mickaël se releva, retira les écouteurs de ses oreilles pour mettre fin  à la mélopée du texte sacré et il inspira longuement l’air ambiant. L’inspiration, pas plus que l’expiration qui lui succéda, ne lui apporta d’éléments de réponse à ses questions. Il décida de se lever complètement, fit quelques pas et prit la décision d’aller dans le vaste monde pour savoir s’il était toujours au paradis.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte