Magazine

Prisonnier (14)

Publié le 25 février 2008 par Vincent

Je me suis réveillé tout en haut d’une lettre T. Ne me demandez pas de quelle façon je m’y suis retrouvé, je serai bien incapable de vous le dire. Ce qui est sûr, c’est que j’ai eu la chance de m’en rendre compte à temps : j’ai bien failli tomber sur le i juste en dessous. Je crois que je me serais fait mal si c’était arrivé ! J’ai regardé autour de moi. J’étais dans une page – aucun doute. A droite, à gauche, en dessous, au dessus – des lettres. Impossible de déterminer si j’étais plutôt vers le haut ou le bas de la page.  Heureusement pour moi, il y avait un peu de ponctuation. J’ai sauté du haut de mon T et j’ai attrapé une virgule juste au dessus que j’ai remonté à la force des bras. Dans la foulée, j’ai attrapé  la queue d’un g, stratégiquement bien placé. Coincé, je me suis assis sur un k pour réfléchir.  Etait-ce bien la bonne méthode à appliquer ? J’étais, après tout parti du principe que j’étais dans une page. Et si ce n’était pas le cas ? Qu’est-ce qui me disait qu’il avait un début ou une fin à toutes ces lettres. Peut-être étais-je prisonnier d’un parchemin infini. A quoi bon remonter s’il n’y avait pas de fin ? Et que se passerait-il si  au contraire je me laissais tomber entre l’espace des lettres ?  L’idée me sembla ingénieuse au départ mais je dus vite me rendre à l’évidence : s’il y a parfois des espaces qui durent plusieurs lignes, tôt ou tard il y a une lettre qui vient mettre prématurément fin à toute tentative de chute libre. Je n’avais pas envie de me blesser sur un l.  Faute d’une idée valable, j’ai repris le chemin que je venais de parcourir en sens inverse et je me suis mis en quête  d’une bonne lettre pour me reposer. J’ai avisé deux m côte à côte. Idéal pour s’allonger. J’ai rêvé que toutes les lettres se mettaient en mouvement et que comme un train, elles m’emportaient loin, très loin de ce monde de mots.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vincent 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte