Magazine

Du songe au rêve (8)

Publié le 25 février 2008 par Vincent

Les hommes d’en bas distinguent à juste titre le rêve du songe. Le rêve n’intervient que dans le sommeil profond, celui où on a largué les amarres qui nous relient au corps du monde. On épouse alors les méandres sinueux de sa propre âme. C’est un voyage intérieur où l’on est parfois révélé à soi-même. Il n’est pas rare d’y rencontrer des pythies. Lorsqu’on songe, par contre, les amarres ne sont pas complètement larguées et c’est la terre qui vient s’immiscer dans le flot des pensées. Cela donne de drôles  d’images qui sont répétées à l’obsession. A tel point que l’homme finit par s’éveiller. Rien d’étonnant : dès le départ, le songe était le refus bien humain du compromis entre la vérité de la veille et celle du rêve.

Lorsqu’on est en haut et que l’on s’endort progressivement, on entre aussi dans la dimension du songe. On n’a pas quitté encore son corps céleste et des images qui appartiennent à la mémoire des nuages surgissent tout d’un coup. On dit que c’est ce qui explique que l’on devine tant de formes en regardant les nuages : c’est qu’une partie du ciel songe, chose qui peut arriver aussi bien en plein jour que durant la nuit. Combien de guerres ont ainsi été rappelés aux hommes d’en bas qui ne les voyaient même pas ? Il en est du ciel comme de toutes les Cassandre de l’humanité – on les ignore.

Lorsque les amarres qui relient au corps céleste sont définitivement rompues commence alors le rêve. Or, là haut, il n’y a pas d’individualité, on ne rencontre pas sa propre âme en rêve, non, on rencontre la grande âme du monde dont parlèrent jadis les platoniciens.

Si les hommes de ma fratrie ont appris à nuager, c’est pour cette raison : communier, même si ce n’est qu’au travers du voile diaphane du rêve, avec l’âme du monde. Et je suis à mon tour parti pour cette rencontre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincent 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte