Magazine France

Altercation sarkozienne : Doit-on en faire un fromage ?

Publié le 25 février 2008 par Marc Vasseur

Altercation sarkozienne : Doit-on en faire un fromage ? Depuis la tirade option 1er classe de notre Président… Nicolas Sarkozy le désormais mal aimé… moins que Fillon… c’est dire… les médias, les blogs, les politiques débordent d’une activité frénétique pour interroger le sexe des anges par delà le bien et le mal.   Ma position, sur cette question fondamentale… vous la connaissez….

Ce n’est certes pas une gloire pour le 1er  des Français ; à 20.000 euros par mois, on pourrait effectivement attendre autre chose de ce dernier qui n’en est pas à son premier dérapage verbal… Il faut reconnaître que le gars par qui le scandale est arrivé n’est pas à ériger en héros national… moi… cette altercation me fait surtout penser à un échange de deux piliers de bar à la fin d’une soirée bien arrosée… Cependant, elle traduit d’une certaine manière cette « désacralisation » présidentielle, si on peut s’en féliciter… je le la voyais pas trop dans le sens d’une certaine vulgarité affichée… soit…   Maintenant… cet épisode mérite-t-il d’être exploité par l’opposition… à cela, je réponds sans ambiguïté NON.

    Il me semble qu’il y a suffisamment de sujets sur lesquels l’opposition peut se montrer plus combative… un exemple illustre mon point de vue…   Parallèlement à cet échange, on a appris par une étude de 60 millions de consommateurs la flambée depuis 3 mois des produits alimentaires de première nécessité… pour l’heure…  les réactions du Parti Socialiste sont inaudibles si il y en a eu tant il est occupé à ferrailler sur des queues de poires.

Que l’opposition pense politique au lieu de s’enferrer dans des querelles sans fin… oui l’UMP use et abuse d’une rhétorique héritée d’un autre temps… espérant sans doute que l’opposition se concentre sur des dérapages contrôlés et savamment entretenus (Lellouche, Yade…)… Les problèmes ne sont pas là… ils demeurent dans un quotidien de plus difficile à vivre pour une partie de plus en plus importante de nos concitoyens.  

Merde… il y  a plus grave en ce moment qu’un « casse toi, pauv’ con ! ».


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Vasseur 262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte