Magazine

Tu parles d'un événement

Publié le 25 février 2008 par Julie Bbg

Parait que c'était la fête des Voisins aujourd'hui. A la télé ils ont bien montré les buffets montés, la déco kitch, les voisins souriants, la musique, et les danses à la fraîche. Dans ma rue, rien de tout cela. Dans mon immeuble, même pas une petite accalmie, un drapeau blanc qui aurait été levé pour l'occasion, rien.

Avec mes voisins on dirait qu'on a fait la guerre.

D'abord il y a Roger. Waouhhh faut pas le chercher le Roger. C'est un Corse. Ca se voit. Il ne fait pas 3 cm de marche  sans son berger-allemand qui, lui, mesure déjà 2 fois ma taille alors qu'il n'a qu'un an.

Il y a Antoinette. Antoinette c'est la femme de Roger. Une petite bonne femme à lunettes, qui gigote dans tous les sens et qui a une voix à réveiller les morts. Je ne blague pas.

Il y a aussi Sandra et Natacha. Des jumelles.  Des minettes de 19 ans qui testent leur pouvoir de séduction sur tout homme qui aurait le malheur de croiser leur chemin. Et là vous allez rire, mais je trouve étonnant que "tout homme" se résume souvent à "mon" homme. Enfin bref, passons.

Sinon il y a Mme Caouly. Mme Caouly elle est du genre mal-baisée, toujours à faire la tronche, ne dit jamais bonjour, et te bouscule dans les escaliers si tu as le malheur d'aller bosser à la même heure qu'elle.

Il y a aussi Angélique. Ha haaaaa. Angélique c'est la fille de Roger & Antoinette. Elle, c'est un peu la cerise sur le gâteau. Celle que je rêverai de pouvoir taper si on était des mecs. Sa vie a elle, c'est de squatter chez ses parents, sans études et sans boulot, avec son mec dans ses bagages aussi loser qu'elle. Mais surtout, son kif c'est de crier, pleurer, s'énerver, dans le bonheur comme dans le malheur. Ras le bol de l'entendre s'envoyer en l'air avec les trois fenêtres ouvertes, et ras le bol de l'entendre hurler sur son mec s'il dit le contraire de quoi qu'elle dise.

Ah, et est-ce que je vous ai parlé de Mr Paolini?

Nan?  Je vous laisse imaginer l'ampleur du désastre et conclurai simplement en vous disant que mince, j'aurais bien voulu avoir des voisins, sympas, relax, souriants, avec qui j'aurais passé la soirée dans la cour autour du taboulé de la fille du 4ème au son d'un bon vieux Pink Martini parfait pour l'occasion.

L'an prochain...?

Peut-être....

... et surtout ailleurs. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Julie Bbg 185 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte