Magazine

Cuba - Le "Raul" n'est plus Fidel !

Publié le 25 février 2008 par Formatio

La Havane capitale du système D - Malgré des salaires dérisoires, les habitants essaient de subvenir à leurs besoins. Dans son atelier décati de la Vieille Havane, Victor, un sculpteur à la peau parcheminée, claironne: «Depuis la révolution énergétique en 2006, on a changé toutes les ampoules incandescentes pour des basse tension ! Il n’y a plus de problème d’électricité ! Viva Fidel !» Trois heures plus tard, dans l’un des cafés où bat le cœur culturel de la ville, Calle 23, le mojito se déguste dans l’obscurité. Le courant a ses humeurs. «Ici, on se lève en frottant son ordinateur pour qu’un génie fasse apparaître une connexion Internet. La journée, on court : après des bus bourrés, après des boulots, après des plans», se marre Marina, ingénieure en informatique. La vie quotidienne tient du mélange du labyrinthe, dans sa forme la plus élaborée, et du hamster dans sa roue. Un Ubuland tropical. «N’importe où ailleurs les gens seraient devenus fous», résume un diplomate sud-américain. La suite sur libé.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Formatio 3427 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog