Magazine Rugby

France- Tonga : Une composition encore appelée à changer !

Publié le 27 septembre 2011 par Lben

Chronique du mardi 27 septembre 2011.

Marc Lièvremont a encore frappé : Morgan Parra maintenu en 10, Maxime Médard replacé en 15 et Lakafi qui revient en 8 sont autant de nouveautés pour une équipe soi-disant partie pour enchaîner sur les quarts de finale. J’en doute…

Parra ne jouera pas en 10 contre l’Angleterre :

Marc Lièvremont s’affirme satisfait de la prestation de Parra en 10 contre la Nouvelle-Zélande. C’est vrai que son dynamisme et sa volonté font plaisir à voir, mais c’est quand même un peu court pour en faire le meilleur ouvreur de France. L’utilisation qu’il a du jeu au pied est insignifiante et l’animation offensive qu’il propose plutôt stéréotypée. Dans un match débridé comme devrait normalement être l’oppositiion face au Tonga, le manque d’automatismes du joueur pour le poste ainsi qu’avec ses partenaires risque, si les Tongiens ont quelques ballons, d’être criard et de montrer les limites de l’expérience.

Bien sûr, Morgan Parra peut sortir une performance exceptionnelle face au Tonga et se retrouver titulaire d’office pour les quarts. Mais jouer contre l’Angleterre de Wilkinson sans ouvreur de métier doté d’un jeu au pied, capable de faire avancer l’équipe à peu de frais, parait suicidaire. A un moment donné, les avants français ne peuvent subir tout le match la pression physique adverse et ce n’est pas les attaques de trois-quarts, des plus classiques jusque-là, qui peuvent les soulager.

La raison devrait donc l’emporter la semaine prochaine et, même avec une performance correcte du Clermontois, François Trinh-Duc devrait retrouver le rôle de titulaire en 10 pour le quart de finale.

Une équipe plus mobile ?

Les justifications de Marc Lièvremont viennent d’une plus grande recherche de mobilité. Médard à l’arrière, pour avoir plus de ballons à remonter et être plus disponible dans le jeu, et Lakafia comme ayant un rayon d’action plus large que Picamoles. Ca part sur des bonnes intentions, mais il ne reste plus beaucoup de temps pour le mettre en application de manière efficace. Et ce d’autant plus que les Anglais, en quart, ne demande qu’une chose, c’est de pouvoir s’appuyer sur leur défense et de se nourrir des erreurs adverses.

Marc Lièvremont est toujours dans son rêve de jeu total mais lorsque l’on regarde le tableau des phases finales, on a envie d’être beaucoup plus pragmatique et de revenir sur les bases du Grand Chelem 2010. Pour battre l’Angleterre et, ensuite, l’Irlande ou le Pays de Galles, une bonne conquête et une excellente défense permettant de jouer quelques bons coups en contre, sont une recette qui a déjà fait ses preuves, autant s’en resservir, même si le niveau, notamment des Gallois, est monté. Mais ça, seul Marc Lièvremont ne semble pas le voir…

Equipe de France contre les Tonga : Médard ; Clerc, Rougerie, Mermoz, Palisson ; (o) Parra, (m) Yachvili ; Bonnaire, Lakafia, Dusautoir (cap) ; Nallet, Papé ; Poux, Servat, Ducalcon

Remplaçants : Szarzewski, Barcella, Pierre, Harinordoquy, Trinh-Duc, Estebanez, Heymans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lben 48499 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines