Magazine Assurances

La chasse aux arrêts maladie injustifiés est ouverte, avec une perspective d’économies limitée

Publié le 25 février 2008 par Aurélia Denoual

La Caisse nationale d’assurances maladie annonce la mise en place de l’expérimentation prévue dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2008 dans une série de villes moyennes, en suspendant les indemnités journalières des salariés en arrêt-maladie en cas d’abus relevé par un médecin mandaté par l’employeur.


Il s’agit d’une meilleure coordination avec les employeurs car, actuellement lorsque le médecin envoyé en contre-visite relève un abus, seul l’employeur qui l’a sollicité peut suspendre le complément d’indemnité à sa charge.


Les villes où cette expérimentation va avoir lieu n’ont pas été choisies au hasard mais correspondent à des régions affichant des dépenses élevées en la matière, cependant, les indemnités versées à ce titre par la Sécurité sociale ne représentent globalement que 5 milliards d’euros par ans, pour un total de dépenses annuelles de 140 milliards.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte