Magazine Focus Emploi

CONFÉRENCE: Google et les modèles qui révolutionnent la gestion

Publié le 24 février 2008 par Jean Julien Guyot

Les nouveaux modèles d'affaires

Date : Mercredi 27 février 2008

Lieu : Centre Mont-Royal *(nombre de places limité)


Lors de cette conférence, Bernard Girard, auteur du livre Une révolution du management : Le modèle Google, révélera les dessous de la gestion de l’entreprise Google qui a fait d’elle un géant mondial dans le monde des affaires en moins de 10 ans. James Surowiecki, auteur du bestseller The Wisdom of Crowds et journaliste au New Yorker présentera les clés de réussite des modèles d’affaires basés sur la participation tels que Facebook, MySpace, YouTube, eBay et Wikipedia.
L’apparition de nouveaux succès sur le Web ces dernières années bouleverse les modèles d’affaires traditionnels des entreprises. La réussite de Google, Facebook, MySpace, YouTube, eBay et Wikipedia est le résultat de modèles économiques véritablement différents.

Ces modèles reposent sur de nouveaux paramètres tels que la gratuité, la simplicité, l’innovation, l’échange, la production de contenu par les utilisateurs, le marché publicitaire ouvert à tous et des projets en réseaux. Ils explorent et inventent des relations économiques nouvelles.

Comment tirer profit des mutations technologiques pour faire évoluer un modèle de gestion? Que cache la réussite de Google, qui pèse aujourd'hui plus lourd dans l'économie américaine que Ford ou Disney? Comment appliquer ce modèle Google à votre entreprise?

Des experts et des visionnaires reconnus présenteront les piliers de ces nouveaux modèles d’affaires et vous montreront comment créer des stratégies innovantes et rentables.
Venez vous informer sur les enjeux de l’heure et réseauter entre décideurs.

Libellés : conférence infopresse, google


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean Julien Guyot 85 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte