Magazine Politique

Affaire Karachi : «Nous sommes probablement face à un des plus grands scandales d'Etat de la Vème République»

Publié le 03 octobre 2011 par Aurelinfo

Lors du point presse hebdomadaire du parti, le porte parole, Benoît Hamon, est revenu sur l'affaire Karachi: «Nous sommes probablement face à un des plus grands scandales d'Etat de la Vème République». 



Benoît Hamon sur l'affaire Karachi par PartiSocialiste

«Le président de la République, qui considère aujourd'hui qu'il n'est concerné en rien dans cette affaire qu'il qualifie de "fable", devra s'expliquer. (...) Cette "fable" est en train de devenir un mauvais cauchemard en ce qui le concerne» a estimé Benoît Hamon. 

Nicolas Sarkozy devra s'expliquer «sur ce qui justifie que son conseiller spécial, et ancien ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux,  ai eu accès a des pièces d'un dossier d'instruction qui ont justifié qu'il appelle une personne (Thierry Gaubert, ancien conseiller du président) mise en examen». 

Le fait que Brice Hortefeux «soit aujourd'hui l'objet d'une enquête préliminaire pour subornation de témoin dit la gravité de ce qui est ce grand scandale d'Etat et de l'hypothèse de rétrocomissions qui auraient pu financer la droite française, et la campagne de monsieur Balladur en 1995» a ajouté Benoît Hamon, qualifiant cette hypothèse de «sérieuse». 

« C'est la preuve qu'il règne aujourd'hui au sommet de l'Etat un sentiment d'impunité qui permet à certains de se croire tour permis, même d'essayer d'enterrer des affaires» a conclut le porte parole du parti. 

Source : PS


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurelinfo 1319 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine