Magazine Coaching sportif

Glutumate monosodique(GMS): autre raison de le BANIR!

Publié le 04 octobre 2011 par Miseenforme
Image

Vous vous rappelez vous vous rappelez de l'article sur Les 5 pires aliments à consommer? Dans ce texte j'y expliquais les risques de concommer du glutamate monosodique et je disais qu'il endommage les circuits chimiques que les milliards de neurones ont entre elles. Il crée des lésions qui peuvent être permanentes et à long terme il est considéré comme un facteur aggravant de la maladie d'alzheimer, du parkinson ou de la sclérose latérale.

En plus, il serait responsable de :

  • réactions allergiques
  • des migraines
  • des maux de ventre
  • des étourdissements
  • de douleurs articulaires(car c'est un produit chimique et qu'il y est stocké pour diminuer sa toxicité)
  • des vertiges
  • des diarrhées

LE MÉCANISME

Les neurones du cerveau se communiquent entre elles par signaux électriques. Ces signaux électriques excitent les extrémités des récepteurs et font circuler l'information d'une à l'autre. Or, lorsque ces cellules libèrent du glutamate(de source naturelle), le potentiel de vitesse de l'information est 40x plus élevé. C'est un avantage très marqué lorsqu'on sait que l'influx nerveux est déjà très rapide.

Par contre, lorsque les gens mangent du glutamate monosodique(GMS), les cellules deviennent surexcitées et le message électrique devient perturbé. C'est ce qui arrivent à certains enfants avec des troubles:

  • d'apprentissage
  • de concentration
  • d'anxiété
  • de confusion mentale
  • et de troubles de l'humeur.

Étant donné que c'est à ce niveau que les neuro-transmetteurs qui sont responsables de l'humeur sont sécrétés, ça devient aussi un problème.

À long terme, les risques de maladies de type dégénératifs augmentent grandement SEULEMENT POUR METTRE PLUS D'ARGENT DANS LES POCHES DES GROSSES COMPAGNIES ET POUR REHAUSSER LE GOÛT DES ALIMENTS. Je trouve que les risques encourus sont beaucoup trop grands versus les bienfaits.

OUVERTURE

Commencez-vous un peu à comprendre comment votre alimentation (souvent pauvre en aliments vivants et nutritifs) peut être une source de problèmes de santé et de l'humeur. D'Autant plus que le nombre de dépressions mentales au niveau international est sans cesse en hausse. Y aurait-il un lien?

JE PENSE QUE OUI!

 

 


Charles Lamontagne
par Charles Lamontagne 4 oct. 2011 - 01:10 A été vu 183 fois

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Miseenforme 17173 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog