Magazine Bd

All Star Western #1 : Jonah Hex dans le vieux Gotham

Par Citizene

Encore un personnage que je découvre grâce à ce relaunch: Jonah Hex. Je dois reconnaître que le fait de voir Justin Gray et Jimmy Palmiotti aux commande de cette série a particulièrement contribué à me faire acheter ce numéro. Bon le fait que l’histoire ce passe dans le vieux Gotham également.

Une sale affaire de meurtre :

Jonah Hex ne vient pas à Gotham pour déconner. D’ailleurs, il ne plaisante jamais. S’il est en ville c’est simplement pour enquêter sur une sombre affaire de meurtre en compagnie du Docteur Arkham himself. Des prostitué se font assassiner et à chaque fois le mot « peur » est marqué sur les murs dans une langue différente, avec le sang des victimes.

N’arrivant pas à résoudre l’affaire, un policier fait appel au chasseur de prime et au docteur. Une équipe un peu particulière, n’est-ce pas ?

All Star Western #1 : Jonah Hex dans le vieux Gotham

Le scénario est sympa, les deux auteurs ont tourné l’histoire comme si nous lisions le journal du docteur Arkham, qui va passer son temps à examiner un nouveau cas : Jonah Hex. Le docteur décortique l’esprit du chasseur de prime, analyse et tente de comprendre pourquoi il agit comme cela. À côté de ça Hex passe son temps à dégommer des mecs pour savoir qui est le boucher de Gotham.

Les meurtres des prostitués ma tout de suite fait penser à une histoire bien connue: Jack L’éventreur mais, la fin de l’histoire complexifie les choses. Sans vous révéler la fin, il semble bien qu’une bonne partie des hommes les plus puissants de Gotham pourrait bien être impliqué dans cette sale affaire de meurtre.

Une ambiance pesante :

L’artiste Moritat, apporte ici un style particulièrement bon pour ce genre d’histoire. Une ambiance glauque, qui met un peu mal à l’aise tout au long de l’histoire. Jamais de couleurs vives, tout ce passe dans une ambiance très sombre qui pourrait ressembler à celle qu’on pourrait imaginer dans un asile de fou. Finalement n’est-ce pas le but recherché rapport à ce cher Arkham ?

Les traits des personnages me font penser souvent penser à une bande de fou furieux. Pourtant, lorsque Moritat dessine des femmes, elles sont magnifiques et contraste admirablement avec le reste du tableau.

Un point intéressant, concerne le maire Cobblepot qui ressemble comme deux gouttes d’eau à ce cher Pinguin…

Hex n’a pas fini de cogner des mecs et visiblement Gotham était déjà bien pourrit avant que Batman ne débarque…

All Star Western #1 : Jonah Hex dans le vieux Gotham


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citizene 482 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines