Magazine

Le marché, le retour de la vengeance

Publié le 04 octobre 2011 par Blondiethunder

Il faut que je vous parle de ma nouvelle amie,  Miss Elli. Pour cela, un petit point 3615MyLife est nécessaire :

Depuis la mi Août, je n’ai plus de travail. Les choses sont bien faites et contrairement aux autres, je n’ai pour l’instant aucun soucis à raconter vis à vis de Pôle Emploi, bien au contraire. C’est pour moi une chance et je profite de cette période pour tenter de me reconvertir et aller vers la couture, de préférence de costumes de spectacle. Je n’en dirais pas plus, je n’aime pas parler de ça tant que ce n’est pas concret.

Dans le cadre des fameux « Entretiens conseil », j’ai contacté Miss Elli par l’intermédiaire de son site internet et de Facebook, pour lui demander de m’accorder un peu de temps et me raconter un peu son métier. Parce que son métier, il m’intéresse vachement. En effet, Miss Elli est couturière. Elle réalise des vêtements d’enfants, de femmes et d’hommes. Elle fait aussi des robes de mariés et … des costumes ! Miss Elli a un BAC + 5 en couture de costumes sur mesure. Elle est donc avant tout costumière.

Nous avons passé un très bon moment ensemble et elle m’a fait découvrir son activité ainsi que son atelier. Elle a eu la gentillesse de me détailler son parcours professionnel qui l’a mené, aujourd’hui, à réaliser des costumes mais aussi des vêtements sur mesure, en créant sa propre activité. D’ailleurs, je vous engage à aller voir son site, elle réalise de vraiment belles choses.

Sa générosité ne s’arrêtant pas là, elle m’a proposé de venir avec elle au marché St Michel, à Bordeaux, un lundi matin. Ce marché est célèbre par chez nous pour regorger de tissus à moins de 5€ le mètre. Ainsi, elle m’a montré les différentes qualités de tissus, les bonnes affaires et les moins bonnes. Je me suis vraiment sentie comme une reine avec ma « personnal shoppeuse » rien que pour moi. D’ailleurs, j’ai trouvé quelques choses intéressantes :

Le marché, le retour de la vengeance

Une laine (à gauche) avec de beaux reflets bleus et une toile de coton (à droite).

Je pense utiliser le lainage pour me faire une salopette (V1185 de Vogue) qui me semble être une bonne alternative au Pyjamou. Le coton (et corrigez moi si je me trompe) devrait servir, ou au patronage d’une polonaise ou comme triplure d’un corset.

Le marché, le retour de la vengeance

Deux soies absolument magnifiques dans les tons vert, vert d'eau

Ces deux tissus (qui totalisent une dizaine de mètre pour la modique somme de 20€) sont destinés à me faire une polonaise. En effet, dans un moment dégarement puis un autre,  j’ai voulu me lancer dans le XVIIIe siècle. La polonaise, c’est la robe qui me plait le plus. J’ai donc commencé par m’emmerder m’ennuyer avec le livre de Janet Arnold pour finalement m’apercevoir que je suis encore trop novice et notamment dans l’ajustement. J’ai donc trouvé mon bonheur chez Reconstructing History. Ils coûtent en moyenne $30 et les frais de ports sont de $30 à destination de la france. Mais en faisant une commande plus conséquente, on s’y retrouve. Il faut donc économiser un peu et surtout, avoir confiance car le service est impécable.  Je pense que ça vaut le coup, je vous dirai ça quand j’aurai commencé à utiliser celui là :

Le marché, le retour de la vengeance

RH822 - Open Robe Anglais with Polonaise

C’est tentant hein ? D’autant que je me sens plus en confiance avec Miss Elli comme alliée

:)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blondiethunder 120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte