Magazine Environnement

Promesses non tenues pour les ampoules basse consommation !

Publié le 04 octobre 2011 par Emelineecologie
Promesses non tenues pour les ampoules basse consommation !

Promesses non tenues pour les ampoules basse consommation !"Même si les lampes fluocompactes consomment moins d'énergie que les ampoules classiques, elles restent chères et ont une fâcheuse tendance à rendre l'âme avant d'avoir été rentabilisées", a déploré l’Association '60 millions de consommateurs'.

L’Association de défense des consommateurs a lancé une série de tests sur ce type de lampe. Il apparaît que 40% des ampoules n'atteignent pas la durée de vie affichée. Un comble, alors que l'un des principaux arguments de vente s'appuie justement sur cet élément.
Normalement, l'acquisition d'une « lampe basse consommation » procurerait un gain net pouvant conduire jusqu'à plusieurs dizaines d'euros sur la durée de vie de l'ampoule !
« Certaines lampes affichent 10.000 heures d'usage - donc vous les achetez en pensant qu'elles vont tenir approximativement cette durée - et au bout de 4.000 heures, on en a vu quelque chose comme 40% qui avaient déjà lâché », explique Thomas Laurenceau, rédacteur en chef du magazine.
Il n'y va pas de main morte et dénonce des collusions d'intérêts : « Il y a une espèce de connivence entres les bureaucrates qui font les réglementations et les industriels qui disent 'Allez, on y va, on va pousser ça c'est vachement bien !'. Rappelons-nous que quand on nous a présenté ces ampoules, c'était le produit d'avenir. Et puis maintenant on s'aperçoit que c'est pas vrai ».
Certes, "elles consomment moins", reconnaît l'association, mais compte tenu du prix et de la durée de vie réelle, on serait ainsi "très loin des promesses faites aux Français."
Les « lampes basse consommation » consomment 4 à 5 fois moins d'énergie qu'une ampoule classique à incandescence et devrait durer 6 à 10 fois plus longtemps (voire 15 fois pour une ampoule « professionnelle »). Au total, et même si le coût d'une telle lampe se révèle plus élevé à l'achat (8 à 12 euros pièce), le coût global d'une lampe basse consommation devrait être 3 à 4 fois moins élevée qu'une ampoule à incandescence.
En attendant une meilleure fiabilité des lampes fluocompactes sur le marché, ne deviendrait t'il pas judicieux d'imposer une sorte de garantie de fonctionnement sur la durée ( 10.000 h ) lors de l'achat ?

Source : Enerzine

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Emelineecologie 377 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte