Magazine Santé

SOMMEIL de l’Enfant: Les couche-tard à risque d’obésité – Sleep

Publié le 04 octobre 2011 par Santelog @santelog

SOMMEIL de l’Enfant: Les couche-tard à risque d’obésité – SleepTôt au lit et debout tôt ! La santé est aux couche-tôt, nous indique cette étude australienne, et indépendamment de la durée de sommeil. En fait, l'heure du coucher serait essentielle et tout aussi importante pour la santé, que la durée de sommeil, pour les préadolescents et les adolescents. Se coucher et se lever tôt est associé à un poids de forme et plus d'activité physique, même à quantité de sommeil équivalente. Des conclusions qui « doivent sonner comme un avertissement » pour la santé de nos ados, nous expliquent les auteurs, dans l'édition du 1er octobre de la revue Sleep, la revue de l'American Academy of Sleep Medicine.


Les chercheurs ont enregistré l'heure du coucher et les heures de sommeil de 2.200 jeunes participants australiens, âgés de 9 à 16 ans puis ont comparé leurs poids et analysé l'utilisation de leur temps libre durant 4 jours.


Les enfants qui se couchent et se lèvent tard sont 1,5 fois plus susceptibles de devenir obèses que ceux qui se couchent tôt et se lèvent tôt. Par ailleurs, les enfants et les ados qui font des nuits blanches sont deux fois plus susceptibles d'être physiquement inactifs et 2,9 fois plus susceptibles de passer plus d'heures sur écran que les lignes directrices recommandent.


«Pourtant, les enfants qui se couchent et se réveillent tard et les enfants qui qui se couchent et se réveillent tôt ont pratiquement la même quantité de sommeil", ajoute le Pr. Carol Maher, chercheur postdoctoral à l'University of South Australia, co-auteur de l'étude. "Les scientifiques ont réalisé ces dernières années que les enfants qui dorment peu ont un risque accru de toute une série de problèmes de santé, dont le surpoids et l'obésité. Notre étude suggère que l'horaire de sommeil est encore plus important."


Les matins sont plus propices à l'activité physique pour les jeunes que les nuits, qui offrent des programmes de télévision en prime-time et des plages de réseautage social. Cette relation entre l'horaire des activités de jour disponibles pourrait expliquer pourquoi des comportements plus sédentaires et le temps passé sur écran sont associées à une heure de coucher tardive, explique-t-elle. À une époque où la recherche montre que les adolescents ont une tendance naturelle à rester éveillés tard et se réveiller en retard, les résultats de cette étude devraient sonner comme un avertissement.


Les habitudes de sommeil des adolescents sont fondamentalement différentes de celles des enfants et des adultes. Ces résultats montrent que les horaires de sommeil tardifs sont associés avec des opportunités d'activités restreintes et ont des effets néfastes sur les résultats de santé.


·   Les « early-bed/early-risers » (couche-tôt/lève tôt) pratiquent ainsi, en moyenne, 27 minutes de d'activité physique vigoureuse, chaque jour, en comparaison des lève-tard.


·   Les « late-bed/late-risers » (couche-tard/lève tard) restent sur écran 48 minutes de plus chaque jour en comparaison des lève-tôt et principalement entre 19 heures et minuit.


·   Seuls 12% des late-bed/late-risers restent moins de 2 heures sur écran par jour, ce qui est recommandé pour les enfants et les adolescents par le Département de la santé. 28% des risers early-risers respectent cette recommandation de temps devant l'écran.


·   En gros, les late-bed/late-risers remplacent 30 minutes d'activité physique par 30 minutes de sédentarité, chaque jour, par rapport au groupe early-bed/early-rise.


·   L'indice de masse corporelle (IMC) est plus élevé chez les lève-tard que chez les lève-tôt et les lève-tard sont plus susceptibles d'être en surpoids ou obèses.


Qui sont ces enfants/ados lève-tard? Les late-bed/late-risers ont tendance à avoir des frères et sœurs, vivent dans les grandes villes, vivent plutôt dans des foyers à faible revenus.


Source: Sleep "Sleep Duration or Bedtime? Exploring the Relationship between Sleep Habits and Weight Status and Activity Patterns" via Eurekalert Early to bed and early to rise -- study suggests it's keeping kids leaner et Blog American Academy of Sleep Medicine (Visuels)


SOMMEIL de l’Enfant: Les couche-tard à risque d’obésité – Sleep
Lire aussi:SOMMEIL: A 15 ans, les ados doivent mieux gérer leur sommeil


MANQUE de SOMMEIL chez l'Enfant, risque d'OBÉSITÉ augmenté de 56% -

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine