Magazine Science & vie

21- Le mouvement qui n’est pas celui d’un objet physique réel est impossible

Publié le 04 octobre 2011 par Jeanjacques

SUITE

Un objet physique se définit par sa substance constitutive, ses propriétés qui en découlent, son individuation comme objet isolable, ses formes et volume, son positionnement dans l’espace, son énergie propre.

L’ensemble de ces objets  ainsi définis constitue le réel sur lequel portent les observations et mesures de la science physique.

Selon Kant, «  tout objet quel qu’il soit est substance, tout objet quel qu’il soit a une cause et est lui-même cause d’autres choses. Tout objet quel qu’il soit a une réalité et il exclut ce qu’il n’est pas, et par là même il a des limites qui marquent son individualité. Si la notion d’objet est faite de telle manière que si on rencontre un quelque chose qui ne se laisse pas attribuer ces catégories il faut considérer que ce n’est pas un objet. Ce sont ces catégories ou ces conditions qui rendent l’expérience possible. »

Si nous travaillons sur des objets physiques tels que  les ondes et les photons, nous devons définir leur substance constitutive qui les distingue de la matière: ils doivent en conséquence remplir les conditions posées ci-dessus pour acquérir un véritable statut d’objet physique.

Nous devons refuser d’accepter comme objet physique réel des   êtres hypothétiques et/ou mathématiques qui ne sont ni isolables ni observables comme les particules virtuelles, la mer d’énergie négative, les quarks, etc.

Seuls des objets physiques sont dotés des propriétés mécaniques de réception, conservation et transmission du mouvement.

Un mouvement est celui d’un objet qui peut transmettre l’énergie de son mouvement à un autre objet. Consécutivement, il ne saurait y avoir déclenchement d’un mouvement à distance sans relation ni contact entre objets physiques.

Il est donc impossible à des champs électromagnétiques, gravitationnels et nucléaires « abstraits » de tout support de pouvoir transmettre un mouvement.

 Ce qui est récusé ici, c’est la théorie des interactions s’effectuant au moyens de particules d’échanges dont la nature (photon, boson, graviton) dépend du type de force (EM, FF,FG). Il est en effet impossible de justifier mécaniquement comment un lien, une attache permanente entre deux particules (p,e) par exemple dans la liaison électromagnétique, peut s’effectuer par émission et réception de ces particules qualifiées de virtuelles. Ces propriétés de virtualités sont très exactement semblables à celles des anges: elles peuvent être imaginées mais par définition jamais montrées, puisque confinées dans la virtualité. De fait, cela revient à dire qu’un lien permanent se crée entre deux joueurs de ping-pong par l’intermédiaire de la balle qu’ils échangent.

champs-magne.jpg

Le mouvement des électrons internes de la barre produit une action à distance qui se « concrétise » par la présence mesurée d’un champ magnétique. Ce champ est donc effectif, réel, et se compose d’ondes EM. Les électrons suscitent ce champ, le mettent en mouvement par leur propre déplacement, mais ne produisent pas les ondes constitutifs de ce champ: ces ondes, ce champ, ne sortent pas du corps de la matière des électrons.

Il faut donc bien qu’un objet physique quelconque soit mis en mouvement, qu’il soit extérieur et différent des électrons, qu’il existe antérieurement  à la présence et au déplacement de ces corpuscules. 

La relativité interdit la transmission instantanée d’un mouvement à distance mais n’explique pas comment un tel mouvement dans le vide peut se communiquer d’un corps à un autre. Il s’agit de respecter le principe fondamental de mécanique selon lequel un mouvement ne peut se transmettre que par contact entre substances. Si un tel effet à distance se produit, c’est bien qu’il existe une substance pour transmettre ce mouvement. 

 A SUIVRE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanjacques 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine