Magazine Focus Emploi

7 citations de Louis Garneau pour les entrepreneurs

Publié le 04 octobre 2011 par Kimauclair

Cette semaine a lieu l’événement Partez à la rencontre de la réussite de Génération INC à Montréal ( 5 octobre 2011 ) et à Québec ( 7 octobre 2011 ).

Le thème de l’événement est la croissance. J’aurai la chance d’entendre Louis Garneau, athlète olympique de renommée internationale ainsi que plusieurs experts sur le sujet. Je vais aussi relater en direct l’événement sur Twitter en utilisant le mot clic #geninc.

Je vous partage aujourd’hui quelques citations de Louis Garneau trouvées sur le Web. Bonne lecture.

7 citations de Louis Garneau pour les entrepreneurs

Au sujet de la situation entrepreneuriale au Québec :

Les Québécois doivent se tourner vers l’avenir. On doit démarrer d’autres sièges sociaux en développant de nouvelles entreprises. Le Québec est la province où l’entrepreneuriat est le plus faible au pays. Les Québécois ont perdu le goût d’entreprendre. Pour renverser la vapeur, il est important d’aider et de motiver les jeunes à se lancer en affaires. J’ai pu compter sur des programmes du gouvernement quand j’ai fondé ma compagnie. Jean Charest parle de régulièrement de son Plan Nord mais je ne l’entends pas s’exprimer sur les jeunes et l’entrepreneuriat. Source : «Les Québécois ont perdu le goût d’entreprendre» – ARGENT

Au sujet de ses débuts en affaires :

Je n’avais pas vraiment de vision d’avenir de ce que pourrait devenir l’entreprise. Quand j’ai commencé, avec ma femme, la confection de vêtements de cyclisme était comme un à-côté. En répondant à la demande du marché local et de mes coéquipiers de l’équipe nationale de vélo, je me suis rendu compte que nous étions presque les premiers au Canada à nous spécialiser ainsi. Nous avons conçu des maillots ultra ventilés portés par les cyclistes olympiques canadiens. Le lendemain des Jeux de 1984, lorsque j’ai vu le chandail et le logo sur tous les magazines spécialisés, je me suis dit que ça allait devenir plus gros que l’entreprise située dans mon garage. – Source : Louis Garneau: « L’innovation a sauvé l’entreprise dans les moments difficiles » – Infopresse

En affaires et en cyclisme, j’ai appris que lorsqu’on est dans un passage difficile, c’est le meilleur moment pour attaquer. Source : «En affaires, j’ai appris à ne pas abandonner» – Louis Garneau – ARGENT

Au sujet de l’importance de partager sa vision d’entreprise dans son entourage :

Pour partager une vision, il faut avoir un message qui soit clair et s’y tenir.  Je voulais conquérir le monde au moyen de produits cyclistes de classe mondiale quand j’ai fondé Louis Garneau Sports, en 1983. Cependant, l’immense panneau qui annonce mon objectif a été posé il y a seulement deux ans dans le hall d’entrée du siège social !  Source : Avoir un message clair – Lesaffaires.com

Je suis un cycliste titulaire d’un baccalauréat en arts plastiques; pour concrétiser ma vision – c’est-à-dire conquérir le monde grâce à mes produits cyclistes -, je compte sur mes directeurs : des gens formés en finance, en ingénierie et en production. Source : De la vision à l’action – Lesaffaires.com

Au sujet de sa décision de garder son entreprise au lieu de la vendre :

Ce n’est pas l’argent qui m’anime, c’est la passion de mon métier. Je crois qu’il est préférable de posséder les centres de décision plutôt que de les céder à des étrangers. Lorsque nous ne sommes plus propriétaires, nous devenons des sous-traitants. Source : «Les Québécois ont perdu le goût d’entreprendre» – ARGENT

Au sujet du fait qu’il ne faut jamais abandonner :

Ma mère me disait qu‟à moins qu‟une situation ne soit vraiment problématique, il ne fallait pas abandonner parce qu‟une fois que tu as eu le courage de traverser une situation difficile, tu sais que la prochaine fois, tu seras capable. Et c‟est vrai que je n‟ai jamais abandonné de courses à moins d‟avoir presque une hémorragie : au tour du Mexique, je me suis mis à saigner du nez. L‟entraîneur est arrivé à côté de moi, m‟a tiré la serviette au visage, me disant que c‟était fini. Et j‟ai arrêté, parce que j‟étais plein de sang, et j‟avais la diarrhée, j‟étais malade. Cette fois-là, j‟ai abandonné. Mais autrement, je ne me souviens pas de n‟avoir jamais abandonné.- Source : Louis Garneau : guerrier dans l’âme – HEC

Qu’en pensez-vous ?

Source de la photo : www.recteur.uottawa.ca

Articles sur le même sujet:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kimauclair 2558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine